Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

Afrique

Des photos de Ben Ali avec son fils filtrent sur Instagram

Zine el-Abidine Ben Ali et son fils.

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 21/11/2013

Des photos insolites de Zine el-Abidine Ben Ali ont filtré sur Instagram via un compte ouvert au nom de son fils, Mohamed Ben Ali. Des scènes de la vie ordinaire qui montrent l’ancien homme fort de la Tunisie en bonne santé.

Les rumeurs disaient Zine el-Abidine Ben Ali malade, victime d’une attaque cérébrale, hospitalisé à Jeddah, en Arabie saoudite, où il a trouvé refuge avec sa famille depuis sa fuite de Tunisie le 14 janvier 2011. Recherché par Interpol, condamné par deux fois à perpétuité par contumace par la justice tunisienne, l’ancien homme fort de Tunis restait invisible.

Le réseau social Instagram a délivré une autre réalité de la vie du président tunisien déchu. Un compte au nom de son fils, Mohamed Ben Ali, âgé de 8 ans, dévoile l’ancien président en toute décontraction : en pyjama rayé aux côtés de son fils qui manipule un squelette dans ce qui ressemble à une chambre, ou encore assis sur un canapé à fleurs et habillé d’une chemisette blanche, les cheveux teints et le sourire aux lèvres. Les clichés auraient été mis en ligne en avril 2013.

Le compte Instagram en question a été fermé lundi soir. Mais les photos continuent de circuler sur la Toile, via les réseaux sociaux et les médias qui se sont largement emparés de ces clichés insolites.

Les informations à en tirer sont maigres : Zine el-Abidine Ben Ali passe des moments avec son fils. Mais si elles s’avèrent récentes, les photos présentent l’ancien président tunisien sous un jour insouciant, qui laisse pantois plus d’un Tunisien.

Reste à savoir si cette fuite de photos est de la seule responsabilité du jeune garçon, épris des réseaux sociaux, ou si elle a été voulue par Zine el-Abidine Ben Ali lui-même, dans un but de communication politique.

Première publication : 27/08/2013

  • TUNISIE

    Le général Rachid Ammar, "garant de la révolution tunisienne", prend sa retraite

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Tunis récupère 28 millions de dollars détournés par le clan Ben Ali

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La révolution tunisienne selon Leïla Trabelsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)