Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : Lyon en mode mission impossible

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/08/2013

Après avoir perdu 2-0 contre la Real Sociedad lors du match aller des barrages de la Ligue des champions, l'Olympique Lyonnais est condamné mercredi soir à l'exploit pour se qualifier.

Une semaine après avoir été logiquement défait (2-0) en barrage aller de la Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais va devoir sortir le grand jeu mercredi soir à Saint-Sébastien pour éviter l’élimination.

L’équipe française, qui a 3,2% de chances de se qualifier selon les statistiques, doit au minimum marquer deux buts sans en encaisser pour aller en prolongations. Même si le défi est de taille, l’entraîneur Rémi Garde sait que ses hommes sont capables de le relever.

"On est comme tous les compétiteurs, il y a de l’orgueil au fond de nous-mêmes. On a été meurtris, bousculés chez nous et je pense que mon équipe, que mes joueurs, valent mieux individuellement et collectivement que ce qu’ils ont montré sur ce match-là", a-t-il affirmé mardi 27 août en conférence de presse.

Donner tort aux statistiques

Malheureusement, l’histoire ne va pas dans le sens du coach lyonnais. Par le passé, l’OL n’a réussi qu’une fois un tel renversement. Lors de la saison 2001-2002, en Coupe de l’UEFA, face au FC Bruges, le club lyonnais, s’était incliné 4-1 en déplacement avant de s’imposer 3-0 au retour et d'accéder au 8e de finale. Au total, sur 14 doubles confrontations européennes au cours desquelles, il a perdu à l’aller, Lyon ne s’est qualifié qu’une fois.

L’équipe de Rémi Garde est aussi fragilisée par des absences de taille. Le défenseur central Milan Bisevac, est suspendu, tandis que l’arrière droit Miguel Lopes est incertain après une blessure à la cuisse. En attaque, l’OL est toujours privé depuis le début de la saison de son meilleur buteur Bafétimbi Gomis, écarté du groupe pour avoir refusé de prolonger son contrat ou d’être transféré dans des clubs qui ne lui conviennent pas.

Face à de tels handicaps, la Real Sociedad aborde ce match en confiance même si le club basque sait que les Lyonnais n’auront rien à perdre. "Ils vont tout donner dès le début. Il faudrait marquer rapidement pour que ce soit encore plus difficile pour eux", a ainsi prévenu le milieu espagnol David Zurutuza.

Avec dépêches

Première publication : 28/08/2013

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : l'Olympique Lyonnais défait par la Real Sociedad

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Lyon retrouve la Real Sociedad en barrages

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : Lyon confirme son très bon début de saison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)