Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Un Casque bleu tué dans des combats entre l'armée et le M23 près de Goma

© Sylvain Liechti

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/08/2013

Un Casque bleu a été tué et cinq autres ont été blessés mercredi en République démocratique du Congo, dans le Nord-Kivu. L'ONU a engagé des forces aux côtés de l'armée régulière, qui ,depuis une semaine, combat le mouvement rebelle du M23.

Un Casque bleu a été tué mercredi et cinq autres ont été blessés dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d'une opération de soutien à une offensive de l'armée gouvernementale (Fardc) contre des rebelles du M23.

Le soldat tué était de nationalité tanzanienne, tout comme trois des cinq blessés, les deux autres étant Sud-Africains, selon Madnodje Mounoubai, le porte parole des Nations unies à Kinshasa contacté par FRANCE 24.

Le chef de la Mission de l’organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco), Martin Kobler, a fermement condamné ce "meurtre", accusant le M23 d’avoir tiré un obus sur une position des Nations unies."

Je suis choqué par le meurtre, ce jour, par le M23, de ce soldat de la paix tanzanien", a-t-il déclaré. "Il a sacrifié sa vie pour protéger la population civile de Goma".

L'ONU déploie l'artillerie

Plus tôt dans la journée, les hélicoptères d'attaque et l'artillerie de la force de l'ONU au Congo sont intervenus contre les rebelles du M23, d’après la Mission onusienne, la Monusco. Ces combats se déroulent sur les hauteurs des collines de Kibati et au sud du secteur dit "des trois tours", à une quinzaine de kilomètres au nord de la ville de Goma.

Dans un communiqué, les insurgés disent, quant à eux, avoir été attaqués par l'armée gouvernementale et la Brigade d'intervention de la Monusco à Kanyaruchinya et à Mutaho, au nord de Goma, à l'aide de l'infanterie, de raids aériens et d'armes lourdes.

Les Nations unies avaient déjà déclaré avoir engagé leurs casques bleus aux côtés de l'armée de Kinshasa à la fin de la semaine dernière après que des tirs eurent atteint des faubourgs de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

Les FARDC combattent le M23 depuis près d'une semaine au Nord-Kivu avec le soutien de la nouvelle force rapide de l'ONU, qui comptera au total 3 000 hommes chargés de neutraliser les groupes armés qui opèrent dans l'est, riche en minerais, de l'ex-Zaïre.

Avec dépêches

Première publication : 28/08/2013

  • RD CONGO

    "Marche de colère" à Goma après de nouveaux tirs d’obus au Nord-Kivu

    En savoir plus

  • RD CONGO

    RD Congo : 82 enfants libérés des griffes de miliciens Maï-Maï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)