Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

François Hollande : "Tout doit être fait pour une solution politique" en Syrie

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/08/2013

À l'issue d'un entretien avec le chef de l'opposition syrienne, le président français a demandé, ce jeudi, que tout soit mis en œuvre "pour une solution politique" en Syrie. Mardi, il disait la France prête à "punir ceux qui ont gazé des innocents".

Peu après s’être entretenus, François Hollande et le chef de l'opposition syrienne Ahmad Jarba se sont exprimés face à la presse depuis le perron de l’Élysée. Le président de la République, qui déclarait mardi que "la France est prête à punir ceux qui ont gazé des innocents", a rappelé que tout devait être fait pour parvenir à une "solution politique" en Syrie.

"Il n'y a pas de flottement diplomatique"

"Tout doit être fait pour une solution politique, mais elle ne viendra que si justement, la Coalition [syrienne] est capable d'apparaître comme une alternative avec la force nécessaire, notamment de son armée", a dit François Hollande. La communauté internationale doit être également "capable de marquer un coup d'arrêt" à "l'escalade de violence [en Syrie] dont le massacre chimique n'est qu'une illustration" par une "réaction appropriée", a-t-il ajouté.

L'opposition, "seule représentante du peuple syrien"

Le président français a réaffirmé le "plein soutien de la France à l'opposition, seule représentante à nos yeux, et aux yeux d'une grande partie de la communauté internationale, du peuple syrien". "La France apportera toute son aide politique, son soutien, comme nous le faisons depuis des mois mais également son aide humanitaire, matérielle", a-t-il assuré. "Nous utiliserons l'appui que nous avons dans les pays du Golfe pour qu'il y ait cette organisation", a-t-il enchaîné sans davantage de précisions. François Hollande n'a toutefois pas évoqué explicitement un soutien militaire de la France à la rébellion syrienne, qui réclame des armes antichars et antiaériennes pour faire face aux forces du régime.

À ses côtés, le chef de file de l'opposition syrienne a appelé à une "réaction forte" de la part des Amis du peuple syrien. Évoquant l'attaque chimique du 21 août dans la banlieue de Damas, Ahmad Jarba a lancé pour sa part : "Ce crime ne doit pas rester impuni". Il a assuré qu'une "punition" serait infligée à Bachar al-Assad et "sa machine de mort".

"Nous rejetons l'usage des armes chimiques"

Avec dépêches

Première publication : 29/08/2013

  • SYRIE

    Syrie : grandes manœuvres navales en Méditerranée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le chef de l'opposition syrienne veut qu'Assad soit traduit devant la CPI

    En savoir plus

  • SYRIE

    Reportage à Damas : "Comment peuvent-ils frapper une ville aussi peuplée ?"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)