Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Kigali accuse l'armée congolaise de bombarder son territoire

© Archive AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/08/2013

Le Rwanda a accusé, ce jeudi, la RDC voisine de bombarder son territoire, après la mort d’une Rwandaise victime d’un tir d’obus. De son côté, Kinshasa, aux prises avec les insurgés du M23, accuse régulièrement Kigali de soutenir la rébellion.

Le Rwanda a dénoncé, jeudi 29 août, le bombardement "inacceptable" de son territoire, accusant la République démocratique du Congo (RDC) voisine, dont l'armée combat les rebelles du M23 près de leur frontière, de viser les civils. Le même jour, une Rwandaise a été tuée et son bébé de deux mois a été grièvement blessé par un obus tombé dans la localité rwandaise de Gisenyi, localité jumelle de la ville congolaise de Goma, située de l'autre côté de la frontière entre les deux pays.

Selon des journalistes, des véhicules militaires rwandais, dont des blindés, ont été vus jeudi soir sur la route reliant Kigali à Gisenyi, en direction de la frontière avec la RDC.

"Les civils rwandais sont visés par les forces de RDC", a affirmé la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, citée dans un communiqué officiel. "Nous avons exercé de la retenue aussi longtemps que possible mais cette provocation ne peut plus être tolérée, a-t-elle averti. Nous n'hésiterons pas à défendre notre territoire. Le Rwanda a la responsabilité de défendre sa population."

Depuis mercredi, les troupes de l'ONU en RDC pilonnent les positions des rebelles au nord de Goma. Quatre obus, d'origine indéterminée, sont tombés mercredi soir sur la ville, capitale de la province minière orientale du Nord-Kivu, déstabilisée depuis deux décennies par de nombreux groupes armés.

Le Rwanda reproche régulièrement à l'armée de Kinshasa de bombarder volontairement le côté rwandais de la frontière, lors des combats contre les insurgés dans l'est de son territoire. De leur côté, Kinshasa et l'ONU ont accusé le Rwanda et l'Ouganda de soutenir le mouvement du M23, ce que les deux pays ont toujours démenti.

Avec dépêches

Première publication : 29/08/2013

  • RD CONGO

    Goma : Paris demande une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Un Casque bleu tué dans des combats entre l'armée et le M23 près de Goma

    En savoir plus

  • RD CONGO

    "Marche de colère" à Goma après de nouveaux tirs d’obus au Nord-Kivu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)