Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

Moyen-orient

Syrie : grandes manœuvres navales en Méditerranée

© MJ-Davies / Flickr / CC

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/08/2013

Selon "Le Point", la frégate française "Chevalier-Paul" a quitté Toulon pour rejoindre la flotte internationale déjà déployée devant les côtes syriennes. Les États-Unis ont quant à eux mobilisé un cinquième destroyer.

La Russie va envoyer de nouveaux bateaux de guerre en Méditerranée

La Russie va envoyer "dans les prochains jours" un bateau de lutte anti-sous-marine et un bateau lance-missiles en Méditerranée, a annoncé jeudi une source militaire russe.

Cette même source a indiqué que "la situation qui se complique dans l'est de la Méditerranée exige une certaine adaptation dans la composition des forces navales".

Toutefois, une autre source au sein de l'état-major a affirmé, à l'agence officielle Ria Novosti, qu'il s'agissait d'une "rotation prévue".

Une frégate de défense aérienne française a quitté son port d'attache de Toulon, a-t-on appris jeudi 29 août auprès de la préfecture maritime de Méditerranée. Le "Chevalier-Paul" se dirige vers une zone non spécifiée en Méditerranée, a-t-on ajouté de même source.

La préfecture maritime précise qu'il s'agit d'une sortie programmée de ce bâtiment de guerre et invite à ne pas établir de lien de cause à effet avec le conflit syrien. Mais "Le Point" précise que c'est "l'un des navires français les plus modernes et les plus puissants" et qu'il "serait extrêmement utile si le régime syrien tentait d'envoyer ses avions contre les navires des marines occidentales". Le magazine ajoute que quatre frégates lance-missiles de la marine américaine ainsi que plusieurs sous-marins américains et britanniques sont déjà sur place.

Le porte-avions "Charles-de-Gaulle" est opérationnel et toujours à quai à Toulon. Il n'est pas prévu pour le navire amiral de la flotte française d'autres sorties que celles programmées de longue date pour septembre et octobre, apprend-on de source militaire.

Un cinquième destroyer américain déployé

Les États-Unis ont déployé quant à eux un cinquième destroyer face aux côtes syriennes, a affirmé jeudi à l'AFP un responsable américain de la Défense. "L'’USS Stout’ est en Méditerranée et se dirige vers l'est", a déclaré ce responsable. Ce bâtiment militaire est amené à prendre la relève sur place de l'’USS Mahan’ mais les deux navires devraient croiser ensemble, avec trois autres destroyers, pendant un temps indéterminé au large des côtes syriennes, selon lui.

À l'heure actuelle, quatre destroyers, le "Mahan", le "Ramage", le "Barry" et le "Gravely", croisent en Méditerranée orientale, prêts à lancer leurs missiles Tomahawk dans une frappe punitive contre le régime de Bachar al-Assad si le président américain l'ordonne. Plusieurs sous-marins américains et britanniques sont également déjà sur place.

Avec dépêches

 

Première publication : 29/08/2013

  • SYRIE

    Reportage à Damas : "Comment peuvent-ils frapper une ville aussi peuplée ?"

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Nous avons des moyens de défense qui vont surprendre", affirme Damas

    En savoir plus

  • SYRIE - REPORTAGE

    Dans les rues de Damas, on ne croit pas à une intervention américaine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)