Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Pendant le "shutdown", Donald Trump travaille "dur, dur, dur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après Poutine, les patrons à Versailles"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Forum économique mondial : les États-Unis de retour à Davos

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le vice-président américain Mike Pence en Israël

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le nouveau président, George Weah, prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

Moyen-orient

En vidéo : des soldats israéliens dansent le Gangnam Style avec des Palestiniens

© Archive AFP, soldat israélien à Gaza

Texte par Assiya HAMZA

Dernière modification : 29/08/2013

Les soldats d’une brigade d’élite de surveillance anti-terroriste ont été suspendus après la diffusion d’une vidéo sur YouTube les montrant en pleine danse lors d’un mariage palestinien à Hébron, en Cisjordanie.

La vidéo, postée sur YouTube, passe désormais en boucle sur les chaînes de télévision israéliennes. Elle montre des soldats israéliens appartenant à la brigade d’élite Givati se livrant à une danse endiablée sur le Gangnam style du Sud-Coréen Psy lors d’un mariage palestinien lundi 26 août à Hébron, en Cisjordanie.

La scène immortalisée par un vidéaste amateur a été filmée dans une boîte de nuit connue pour être fréquentée par des membres du clan Jaabari réputé proche du Hamas, selon la chaîne Channel 2. On y voit notamment un soldat en uniforme, casque rivé sur la tête et arme au poing se déhancher sur les épaules d’un Palestinien. Sur la piste de danse, ses camarades l’encouragent en frappant des mains et en exécutant eux aussi la célèbre chorégraphie entourés des convives de la fête.

Ces petits pas de danse ont provoqué l’ire de l’armée israélienne qui n’a pas hésité à interroger les soldats puis à les suspendre. "Les soldats se sont exposés à un danger inutile et on été sanctionnés en conséquence", a affirmé un représentant des forces de défense israéliennes, précise le site d’information "The Time of Israel".

Une parenthèse musicale d'autant plus symbolique qu'elle a eu lieu dans une ville où les tensions israélo-palestiniennes sont souvent à leur comble.

 

Première publication : 29/08/2013

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    "Abbas et Netanyahou veulent un processus de paix sans y croire"

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Tensions autour des colonies israéliennes avant la reprise des pourparlers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)