Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Amériques

Snowden : le "bugdet noir" du renseignement américain fuite dans la presse

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/08/2013

Grâce aux documents fournis par Edward Snowden, actuellement réfugié en Russie, le Washington Post a dévoilé le montant des dépenses des 16 agences de renseignement américain

On l’appelle "le budget noir". Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, le budget de la puissante CIA, a été rendu public, jeudi 29 août, par le Washington Post. Grâce à des documents fournis par Edward Snowden, le quotidien américain a révélé que l’agence américaine de renseignement avait demandé un budget de 14,7 milliards de dollars en 2013 et que ses effectifs dépassaient 21 000 personnes.

En 2012, le budget global des 16 agences de renseignement américaines était de 55 milliards de dollars. Au total, 107 035 personnes sont employées dans l'une de ces agences, dont près de 35 000 dans des fonctions de cryptographie, ce qui inclut l'Agence de sécurité nationale (NSA), chargée des écoutes mondiales et de la surveillance électronique. Après la CIA (14,7 milliards de dollars), la NSA (10,8 milliards) et le National Reconnaissance Office (NRO, 10,3 milliards) sont les agences les mieux dotées. Le NRO gère les satellites d'espionnage américains.

Les documents révèlent également les "trous" du renseignement américain, ces dossiers où les États-Unis reconnaissent manquer d'informations. En tête figure la Corée du Nord, pays surveillé "en permanence" via des photos, échantillons d'air et imagerie infrarouge pour détecter l'activité nucléaire du régime communiste.

La traque de Ben Laden facilitée par des satellites

Autre révélation de ce document, le rôle des satellites et des interceptions électroniques pour retrouver Oussama ben Laden en 2011. La traque de l'ancien chef d'Al-Qaïda, tué lors d'une opération commando américaine contre sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan, le 1er mai 2011, a ainsi été facilitée par l’utilisation de satellites espions du National Reconnaissance Office (NRO) qui ont effectué 387 "collectes" d'images haute-résolution et infrarouge du complexe dans lequel se terrait Ben Laden dans le mois qui a précédé le raid.

Lors de l'opération, les Navy Seals ont récupéré quantité de documents et disques durs que les services de renseignement ont ensuite analysé grâce à un budget de 2,5 millions de dollars, rapporte encore le Washington Post.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, le budget total du renseignement a pratiquement doublé avec une facture estimée à plus de 500 milliards de dollars.

"Le monde actuel est plus instable qu'il ne l'a jamais été depuis un demi-siècle", a déclaré au Washington Post James Clapper, directeur du renseignement national. "Même avec l'augmentation des dépenses pour la communauté du renseignement, les États-Unis dépensent moins d'1% du PIB pour le renseignement".

Autre conséquence des informations divulguées par l'ancien consultant de l'Agence de sécurité nationale (NSA), le patron des 16 agences américaines de renseignement s'est engagé jeudi à publier chaque année un compte-rendu "général" des activités de surveillance téléphonique.

Première publication : 30/08/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Scandale Prism : la NSA aurait intercepté 56 000 courriels privés par an

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA a commis"des milliers" d'infractions aux lois sur la vie privée

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Edward Snowden a demandé officiellement l'asile politique provisoire à la Russie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)