Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Amériques

Intervention en Syrie : le FBI intensifie la surveillance des Syriens aux États-Unis

© AFP

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 01/09/2013

Par crainte de représailles et d'attentats aux États-Unis, en prévision de frappes éventuelles contre le régime syrien, le FBI s'est mis en état d'alerte et a accru sa surveillance des ressortissants syriens présents sur le sol américain.

Selon un article du "New York Times" paru samedi 31 août, le Bureau fédéral d'investigation américain (FBI) est en état d’alerte en prévision de frappes éventuelles contre le régime syrien. Et ce, par crainte de représailles et d'attentats aux États-Unis contre leurs intérêts à l'étranger ou ceux de leurs alliés. Citant des sources officielles américaines, le quotidien affirme que l’agence, à la fois police fédérale et service de renseignement, a lancé une alerte nationale et a accentué la surveillance de ressortissants syriens présents aux États-Unis.

Les agents du FBI devraient interroger des centaines de citoyens syriens dans les prochains jours, rapporte le NYT, qui rappelle qu’en 2011, pendant l’intervention militaire contre le régime du colonel Kadhafi, près de 1 000 ressortissants libyens avaient été questionnés.
 
Ainsi, de hauts responsables du siège du FBI à Washington ont demandé aux bureaux locaux de l’agence de rester en contact avec des sources ayant des liens avec des ressortissants syriens, afin de détecter des indices ou des discussions évoquant une mesure de représailles anti-américaine. "Ils ne partent pas de zéro, (…), il s’agit d’une directive qui leur enjoint de redoubler leurs efforts et leur vigilance", indique un haut responsable américain, interrogé par le quotidien. En outre, rapporte le NYT, une attention accrue sera consacrée aux Syriens qui sont déjà placés sous surveillance par les autorités américaines.

Menaces iraniennes et cyberattaques
 
Les menaces proférées ces derniers jours par plusieurs responsables iraniens ont renforcé les craintes de représailles, selon les informations du NYT. Le 29 août, le commandant des Gardiens de la révolution iranienne, Mohammad Ali Jafari, a estimé qu'une intervention militaire américaine contre la Syrie, allié indéfectible de Téhéran, entraînerait "la destruction à brève échéance" d'Israël, allié régional de Washington.
 
Par ailleurs, les risques d’une campagne de cyberattaques semblent être pris très au sérieux par l’administration américaine, qui a lancé dans ce sens une alerte aux agences fédérales. Le site du New York Times avait momentanément été mis hors ligne, dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 août, et le service image du célèbre site de micoblogging Twitter avait connu des perturbations en raison d'attaques informatiques revendiquées par l'Armée électronique syrienne (SEA), une organisation opaque qui soutient le régime de Bachar al-Assad.
 

Première publication : 31/08/2013

  • SYRIE

    Intervention en Syrie : Hollande propulsé seul allié européen d’Obama

    En savoir plus

  • COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

    Syrie : avec le départ des inspecteurs de l'ONU, une fenêtre de tir s’ouvre

    En savoir plus

  • SYRIE

    Intervention en Syrie : David Cameron freiné par les députés travaillistes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)