Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Inde : trois ans de réclusion pour un mineur dans une affaire de viol collectif

© AFP

Vidéo par Anna MOREAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/08/2013

La justice indienne a rendu son premier verdict dans l’affaire du viol collectif d’une étudiante, en décembre, qui avait provoqué de nombreuses manifestations dans le pays. Le seul mineur inculpé a écopé de trois ans, la peine maximale.

Un tribunal de New Dehli a rendu samedi le premier verdict dans le procès du viol d'une étudiante par six hommes dans un bus à New Delhi, le 16 décembre. La décision de justice concerne le seul accusé mineur du procès, qui a été condamné à trois ans de réclusion dans un centre spécialisé.

L’adolescent, âgé de 17 ans au moment des faits, a bénéficié d’une loi protégeant les mineurs, à la différence des quatre autres suspects, majeurs et passibles de la peine de mort.

La décision concernant ce mineur avait été plusieurs fois reportée. Une première fois le 11 juillet par la cour d'assises pour mineurs de la capitale indienne, puis à nouveau le 5 août, afin d'examiner un point de droit.

Quatre suspects en attente de verdict

Le 16 décembre, l'étudiante en kinésithérapie, âgée de 23 ans, qui revenait du cinéma avec son petit ami, avait été violée par six hommes à plusieurs reprises, agressée sexuellement avec une barre de fer, puis jetée à moitié nue hors du bus. Elle était morte treize jours plus tard dans un hôpital de Singapour, succombant à de graves lésions internes.

Singh, le meneur présumé du viol collectif et conducteur de l'autobus, avait comparu plusieurs fois devant une cour d'assises de New Delhi pour répondre des chefs d'accusation de meurtre, viol et enlèvement. L'homme, qui encourait la peine de mort, s'est pendu dans sa cellule en mars.

L’affaire, qui a connu un retentissement énorme en Inde, devrait connaître son terme dans les prochaines semaines, lorsque le verdict concernant les quatre suspects toujours écroués sera connu.

Le cinquième suspect, lui, est décédé en prison, vraisemblablement d’un suicide.

Avec dépêches.

Première publication : 31/08/2013

  • INDE

    Les cinq suspects du viol collectif de Bombay ont été arrêtés

    En savoir plus

  • Inde : des brigades féminines pour lutter contre les viols

    En savoir plus

  • INDE

    Un nouveau cas de viol collectif scandalise l'Inde

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)