Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Les quatre journalistes français otages en Syrie ont été libérés

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

Afrique

Nigeria : nouvelles attaques meurtrières attribuées à Boko Haram

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/08/2013

Au moins 38 personnes ont été tuées et 34 autres sont portées disparues suite à deux attaques attribuées au groupe islamiste Boko Haram, samedi, dans le nord du Nigeria.

Au moins 38 personnes ont été tuées dans l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, au cours de deux attaques attribuées à des membres du groupe islamiste Boko Haram, ont déclaré samedi des responsables locaux.

Des hommes armés ont envahi le village de Yaguwa et "ils ont tué deux bergers nomades", a rapporté à la presse Alhaji Garba Ali, responsable municipal de la localité de Damboa. Alors que les nomades tentaient de se venger, "les hommes armés ont réussi à tuer 12 autres nomades", a-t-il ajouté, "parce qu'ils avaient des armes sophistiquées alors que les nomades n'avaient que des arcs et des flèches".

Une autre attaque a eu lieu dans la forêt de Monguno, où des membres présumés de Boko Haram déguisés en militaires ont tué 24 membres d'une milice locale aidant l'armée à traquer les islamistes dans la région, selon un responsable de Monguno s'exprimant sous couvert d'anonymat. Les membres du groupe d'autodéfense étaient censés accompagner l'armée dans la forêt. "Quand ils ont vu les islamistes déguisés dans des camionnettes militaires ils ont cru que c'était des vrais", a rapporté la source à l'AFP. "Ils les ont emmenés dans la forêt avant de les tuer", a-t-il ajouté, précisant que certains ont été abattus par balle et d'autres écrasés par les véhicules des assaillants. "Vingt-quatre corps ont été découverts et 34 personnes sont toujours portées disparues", a déclaré ce responsable local.

L'armée, qui mène une vaste offensive dans le nord-est du pays pour mettre fin à l'insurrection islamiste secouant la région depuis 2009, a encouragé la création de milices privées l'aidant à traquer les membres de Boko Haram. Plusieurs opérations de représailles de Boko Haram contre ces milices et les habitants qui coopèrent avec elles ont été rapportées récemment. Les violences de Boko Haram et leur répression souvent brutale ont fait 3 600 morts au Nigeria depuis 2009, selon l'ONG Human Rights Watch.

Avec dépêches

Première publication : 31/08/2013

  • NIGERIA

    Nigeria : le chef du groupe islamiste Boko Haram "probablement décédé", selon l'armée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)