Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

Débat : dernière chance pour Steinbrück face à Merkel, à l'approche des législatives

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/09/2013

À trois semaines des législatives, les conservateurs d'Angela Merkel sont donnés favoris face à une opposition sociale-démocrate qui peine à convaincre. Le débat de ce dimanche entre la chancelière et Peer Steinbrück ne devrait pas changer la donne.

À trois semaines des élections législatives allemandes, le 22 septembre prochain, le rival d’Angela Merkel pourrait bien abattre sa dernière carte dès les prochaines heures. Peer Steinbrück, qui affiche un déficit de popularité de 30 points par rapport à la chancelière, affronte sa rivale ce dimanche dans un débat télévisé à 18h30 (GMT) . Pour redresser la côte des sociaux-démocrates, il devra convaincre.

Parmi les grands sujets abordés, la crise syrienne, au coeur de l'actualité, ne devrait pas permettre au social-démocrate de marquer des points décisifs. La chancelière a fait savoir qu'elle excluait une participation allemande à une éventuelle intervention militaire, une déclaration bien accueillie par une population généralement peu encline aux opérations à l'étranger depuis la fin du IIIe Reich.

M. Steinbrück a en revanche fait savoir qu'il interrogerait la chancelière sur le coût de la crise de la zone euro pour le contribuable allemand, l'accusant d'avoir "distribué des somnifères" aux électeurs.

Mais Peer Steinbrück, 66 ans et ancien ministre des Finances de Mme Merkel dans un gouvernement de "grande coalition" entre 2005 et 2009, peine à mener la campagne face à la populaire chancelière allemande.

Les conservateurs en tête et larges favoris

Ses nombreux impairs lui ont coûté des points dans les sondages, et selon le quotidien de centre-gauche "Sddeutsche Zeitung", il "n’a plus rien à perdre et c’est sa chance" tandis que "Merkel doit se battre à la fois contre son concurrent, mais aussi contre les attentes du public".

Les derniers chiffres des intentions de vote, dévoilés vendredi, créditent les conservateurs d’Angela Merkel de 41 %, un chiffre supérieur à celui de la coalition implicite entre les sociaux-démocrates (26 %) et les écologistes (11 %) réunis. Les estimations placent par ailleurs les libéraux à 5 %.

Selon un sondage publié samedi par le quotidien Bild, la moitié des Allemands tablent sur une victoire de Mme Merkel au duel télévisé, contre 11 % pour M. Steinbrück. Pour 32 %, ils devraient faire match nul.

Avec dépêches.

 

 

Première publication : 01/09/2013

  • Angela Merkel en pole position pour un troisième mandat

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    La crise grecque tire la campagne électorale allemande de la léthargie

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Polémique après la visite à Dachau d'Angela Merkel, en campagne électorale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)