Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : Monaco remporte le choc face à l'OM et prend la place de leader

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2013

Dimanche soir, en clôture de la 4e journée, Monaco a battu Marseille (2-1) raflant ainsi la place de leader de la Ligue 1. Grosse déception pour les Marseillais qui avaient marqué les premiers et pensaient avoir fait le plus dur.

Monaco a remporté dimanche au Vélodrome le premier choc de la saison en battant Marseille (2-1, alors que l'OM menait 1 à 0 à la pause), l'ASM devenant nouveau leader de L1 au bout de 4 journées, à la place de l'OM.

Seule ombre au tableau pour Monaco: une des nouvelles stars du championnat, Falcao, est sorti blessé avant le dernier quart d'heure au Vélodrome, se faisant poser une grosse poche de glace sur la cheville droite, qui a tourné dans un contact.

Le nouveau boss, c'est donc Monaco (10 points), devançant d'un point Marseille, 2e, et Saint-Etienne, 3e (tous deux 9 pts, séparés à la différence de buts, +4; +2). Les Verts (vainqueur de Bordeaux dimanche 2-1) possédent une unité de plus que Paris SG (qui avait battu Guingamp samedi 2-0), 4e (8 pts).

Marseille a pris un gros coup au moral au coup de sifflet final. Les Marseillais avaient cru faire le plus dur en première période. L'OM avait en effet au début du match croqué avec envie dans le nouveau riche Monaco, avec son pressing tout terrain.

Lucas Mendes, avait ouvert le score d'une tête, sur un corner parfait tiré par Valbuena. L'OM menait 1 à 0 à la pause. Mais à la reprise, les Marseillais ont été pris à froid par Falcao, auteur de son 3e but en L1. Et Rivière a inscrit le but de la victoire et trône toujours en tête du classement des buteurs (5 réalisations).

Moutinho pas en jambes

Monaco avait aligné pour la première fois de la saison Moutinho, celui qui était censé jouer l'accélérateur de particules et de ballons pour Falcao. Mais Moutinho, blessé jusqu'ici, a manqué de jambes, à l'inverse, par exemple, d'un Valbuena actif.

Et, donc, surprise au classement: qui trouve-t-on à la 3e place ? Saint-Etienne, qui a enrayé la spirale négative de trois revers consécutifs: les barrages aller et retour perdus (4-3; 1-0 contre les Danois d'Esbjerg) en Europa League, synonymes d'élimination, entrecoupés par un revers à Lille en L1 (1-0).

Dimanche à Geoffroy-Guichard, ce sont Hamouma et Perrin qui ont signé le rétablissement sportif stéphanois en prenant le meilleur sur la défense de Bordeaux, qui débutera lui mi-septembre en Europa League.

Les Girondins n'ont pu que réduire la marque sur une très jolie frappe du gauche d'Obraniak. Mais ce beau geste n'a pas calmé la colère froide de l'entraîneur bordelais Francis Gillot: "Il n'y a pas grand-chose à dire hormis que nous n'avons pas été dans le tempo du match. A partir du moment où l'on perd les duels derrière, au milieu et devant, on n'a pas la mainmise sur le jeu et on subit. Nous nous sommes faits manger en l'air et à terre".

Mercato actif des Verts

En coulisses, les dirigeants de Saint-Etienne ont également passé la vitesse supérieure.

Le néo-international français Josuha Guilavogui part certes pour l'Atletico Madrid, mais sa vente (10 ou 12 M EUR) doit permettre les arrivées des attaquants Mevlut Erding de Rennes et Yohan Mollo de Nancy (Ligue 2).

Par ailleurs, Nice a quitté dimanche son stade du Ray sur un nul contre Montpellier (2-2).

Les Aiglons rêvaient sans doute d'un autre résultat dans leur stade du Ray, qu'ils quittent pour jouer dorénavant dans leur nouvel Allianz Riviera. D'autant que Montpellier a joué les dernières minutes à 10 après l'exclusion de Bakar (83e minute).

Il y eut du spectacle au Ray, avec des buts de Kolodziejczak et d'Eysseric pour Nice, et de Camara et Tiéné pour Montpellier. Le plus beau est sans doute celui d'Eysseric, crochet du droit et frappe du gauche au ras du poteau.

Nice, éliminé de l'Europa League la semaine dernière, n'a donc pas réussi à se relancer aussi bien que les Verts, eux aussi évincés de la C3.

AFP

Première publication : 02/09/2013

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : L'Olympique lyonnais garde la tête sous l'eau

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG s'est fait peur contre Guingamp

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG gagne enfin, Marseille seul en tête

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)