Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

FRANCE

Michel Sapin : le projet de réforme des retraites est "équilibré" et "juste"

© FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

Le ministre du Travail était l'invité de Roselyne Febvre et Marc Fauvelle pour la première émission de la nouvelle saison de "Tous Politiques", dimanche. L’occasion de défendre le projet de réforme des retraites et d’évoquer la Syrie.

Invité dimanche 1er septembre de l'émission "Tous politiques" sur FRANCE 24, en partenariat avec France Inter et "Le Parisien- Aujourd'hui en France", Michel Sapin est venu défendre le projet de réforme des retraites annoncé mardi par le gouvernement.

Pour le ministre du Travail, c'est la solution "la plus équilibrée" et "la plus juste". En tout cas, plus que la précédente : "la réforme des retraites de François Fillon était bien plus cruelle que la nôtre", puisqu'"elle ne prenait pas en compte la pénibilité", a-t-il expliqué. "Il faut arrêter de faire croire aux Français qu'il y a des gens épargnés et d'autres frappés. Tout le monde aura droit à la retraite à taux plein à 67 ans." Et ce, même si l'âge moyen du premier CDI est désormais de 29 ans, a promis le ministre, arguant qu’"avant le CDI, on a travaillé, en CDD ou en intérim."

Concernant les petites retraites, Michel Sapin a reconnu que le report de six mois de la revalorisation des retraites était "une disposition qui pèse". Le ministre du Travail a toutefois assuré que le gouvernement allait garantir le pouvoir d'achat des retraités touchant une pension inférieure à 1 250 euros, sans donner plus de précisions.

Quant à ceux qui, comme Jean-Luc Mélenchon, reprochent à cette réforme de ne pas être assez à gauche, Michel Sapin répond : "si vous voulez me faire dire que notre politique est social-démocrate à la française et efficace, je vous le dis avec plaisir."

Il est essentiel d'intervenir en Syrie

Michel Sapin a également été invité à réagir sur la question de la Syrie. Alors qu’aux États-Unis, Barack Obama a décidé de soumettre toute intervention militaire à un vote du Congrès, en France, Jean-Marc Ayrault organise simplement un débat parlementaire sur le sujet.

Faut-il l'autorisation du Parlement pour partir en guerre contre le régime de Damas ? Non, selon Michel Sapin. Pour lui, il s'agit d'une situation "d'une autre nature" que le cas de l'Irak ou de l'Afghanistan : "l'utilisation par un chef d'État d'une arme terrible, interdite depuis les ravages que ces armes chimiques ont pu faire pendant la Première Guerre mondiale." "Il est avéré que le régime de Bachar al-Assad a utilisé des armes chimiques", a rappelé le ministre.

 

Première publication : 01/09/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)