Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Asie - pacifique

À Fukushima, les taux de radioactivité atteignent un nouveau record

© AFP

Vidéo par Marie LINTON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/09/2013

Au Japon, l’opérateur de la centrale de Fukushima Tepco a annoncé des mesures alarmantes près de l’un de ses réservoirs d’eau contaminée. Les chiffres annoncés pourraient provoquer la mort d’un être humain en l'espace de quatre heures.

À Fukushima, des niveaux de radioactivité dix-huit fois plus élevés que ceux mesurés il y a 10 jours ont été publiés par Tepco, l’opérateur de la centrale nucléaire endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Ces mesures ont été prises près de l’un des réservoirs d’eau radioactive, mais sans pour autant qu’une fuite n’ait été constatée par les travailleurs sur place, assure Tepco. L’opérateur reconnaît par ailleurs ne pas connaître la cause de ces chiffres alarmants.

"Nous ne voyons pas de diminution du niveau d'eau dans aucun des réservoirs et les vannes sont bien fermées", déclare Tepco, qui dit être en train de chercher à expliquer ces niveaux inédits.

Provoquer la mort d’un être humain en quatre heures

L’opérateur de la centrale avait déjà mesuré, le 22 août, une radioactivité élevée à proximité de deux réservoirs distincts, de 70 millisieverts et 100 millisieverts par heure. Samedi, à ces deux mêmes places, les niveaux étaient respectivement de 220 et 1 800 millisieverts par heure, un bond qui reste inexpliqué.

La radioactivité mesurée près de l’un des réservoirs, de l’ordre de 1 800 milliSieverts par heure, pourrait provoquer la mort d’un être humain en quatre heures.

Tepco en eaux troubles

Contraint d’avouer récemment que des écoulements radioactifs dans l’océan Pacifique n’avaient pu être évités. Tepco a dû renforcer la surveillance de ses 300 réservoirs d’eau. L’un d’eux avait, il y a quelques semaines, laissé filer 300 tonnes d’eau hautement radioactive.

Ces citernes, de 11 mètres de haut et 12 mètres de diamètre, ont été construites à la hâte après l’accident et peuvent contenir jusqu’à 1 000 tonnes d’eau. Sept cents réservoirs de conception différente complètent le dispositif.

Toute cette eau constitue désormais le cœur du problème pour Tepco. Le liquide, qui provient des systèmes de refroidissement des réacteurs dans lesquels le combustible a fondu, est la principale cause de ces variations de taux.

Avec dépêches.

Première publication : 01/09/2013

  • JAPON

    Accident nucléaire : les poissons de Fukushima toujours hautement radioactifs

    En savoir plus

  • JAPON

    Fukushima : la fuite de 300 tonnes d'eau bientôt classée en "incident grave"

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Rejets d'eaux contaminées dans l'océan : nouvelle urgence à Fukushima

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)