Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Afrique

Aminata Touré nommée Premier ministre du Sénégal par Macky Sall

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

Après avoir remercié dimanche le gouvernement d'Abdoul Mbaye, en poste depuis avril 2012, le président sénégalais Macky Sall a chargé l'ex-ministre de la Justice Aminata Touré de former une nouvelle équipe.

L'ex-ministre de la Justice du Sénégal, Aminata Touré, a annoncé à la presse dimanche 1er septembre avoir été nommée Premier ministre en remplacement d'Abdoul Mbaye, remercié le même jour. Elle doit former son équipe dans les prochaines heures.

Le chef de l'État sénégalais, Macky Sall, "m'a fait l'honneur de me proposer de diriger la nouvelle équipe gouvernementale [...] et j'ai accepté ce poste avec beaucoup d'humilité", a-t-elle déclaré à l'issue de consultations au palais présidentiel à Dakar.

SUR RFI : les raisons du limogeage du gouvernement d'Abdoul Mbaye
Cliquez sur l'image pour accéder à l'article

Quelques heures auparavant, la présidence avait annoncé dans un communiqué que Macky Sall avait mis fin aux fonctions d'Abdoul Mbaye, en poste depuis 17 mois, ainsi que tout son gouvernement, sans fournir d'explications.

"Mimi" Touré

Aminata Touré, 50 ans, est membre du parti présidentiel Alliance pour la République (APR). C'est la deuxième femme à occuper le poste de Premier ministre au Sénégal après Mame Madior Boye, qui a été chef de gouvernement de mars 2001 à novembre 2002. Surnommée par la presse locale "Mimi" Touré - Mimi étant un diminutif de son prénom au Sénégal -, Aminata Touré a salué son prédécesseur et lui a rendu hommage "pour le très bon travail accompli" depuis sa nomination en avril 2012.

Abdoul Mbaye, 60 ans, ancien banquier, est un technocrate formé au Sénégal et en France. Réputé sérieux et rigoureux, il a été le premier chef de gouvernement de l'ère post-Abdoulaye Wade. Celui-ci avait dirigé le Sénégal 12 ans (2000-2012) et avait été battu au second tour de l'élection présidentielle en mars 2012 par Macky Sall. Après sa nomination, Abdoul Mbaye avait formé un gouvernement de 25 membres, équipe restreinte par rapport à la précédente qui en comptait plus de 40.

Dans l'équipe remerciée dimanche, figuraient le chanteur Youssou Ndour, initialement chargé de la Culture et du Tourisme, puis seulement du Tourisme à la faveur d'un réaménagement, ainsi que le célèbre écologiste sénégalais d'origine libanaise, Ali Haidar, réputé pour son combat en faveur de l'environnement marin et des forêts et à qui avait été confié le portefeuille de l'Écologie et de la Protection de la nature. Les proches du président Sall y occupaient également d'importants ministères.

Avec dépêches

Première publication : 01/09/2013

  • SÉNÉGAL

    Le président sénégalais Macky Sall limoge le gouvernement

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)