Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle condamnation pour le rappeur tunisien Weld el-15

Photo du rappeur Weld el-15 sur sa page Facebook

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

Déjà condamné en juillet, le rappeur Weld el-15 a été de nouveau jugé pour ses textes de chansons, vendredi en Tunisie. Lui et un autre rappeur, Klay BBJ, ont écopé de 21 mois de prison, à l'issue d'un procès dont ils n'avaient pas été prévenus.

Les rappeurs Ala Yaacoubi (alias Weld el-15, déjà condamné en juillet pour une chanson insultant la police) et Ahmed Ben Ahmed (alias Klay BBJ) ont été condamnés vendredi 30 août à 21 mois de prison ferme, à l'issue d'un procès dont ils n'avaient pas été prévenus.

Les deux artistes avaient été interpellés violemment dans la nuit du 22 août à l'issue d'un concert à Hammamet, une station balnéaire à 60 km de Tunis. Les policiers estimaient que leurs textes avaient été offensants envers des fonctionnaires, délit passible de prison en Tunisie. Le jugement est à exécution immédiate, précise leur avocat ce lundi 2 septembre. Les deux musiciens peuvent dès lors être incarcérés à tout moment.

"Ce procès a eu lieu sans que nous ayons reçu de convocation (...) je vais parler à mes clients pour faire opposition à ce jugement mais cette peine de prison ferme montre que l'acharnement contre la liberté artistique, la liberté d'expression, continue", a déclaré leur avocat, Me Ghazi Mrabet.

Précédemment, le rappeur Ala Yaacoubi, alias Weld el-15, avait écopé de deux ans ferme en première instance, avant de voir, début juillet, sa peine réduite en appel à six mois avec sursis pour sa chanson "Boulicia Kleb" (Les policiers sont des chiens).

Des morceaux datant de Ben Ali

"C'est une vengeance (...) les autorités n'ont pas compris que ces questions doivent susciter un débat public et non des procès et le harcèlement permanent des rappeurs", a dénoncé Thameur Mekki, qui dirige le comité de soutien à ces musiciens. "Nous allons nous organiser, nous allons nous mobiliser avec les organisations de défense des droits de l'Homme et de la liberté artistique", a-t-il prévenu.

Lors du concert du 22 août, les deux rappeurs n'ont pas interprété "Boulicia Kleb" mais d'autres morceaux, dont certains datant de l'époque du président déchu par la révolution de 2011, Zine el-Abidine Ben Ali. La police était considérée à l'époque comme l'instrument de la répression contre toutes les formes de critiques à l'égard du régime. "Ces morceaux sont critiques et défient les flics", estime Thameur Mekki.

Un caméraman, Mourad Meherzi, est actuellement en détention provisoire dans l'attente de son procès, pour avoir filmé en août 2013 un artiste, Nasreddine Shili, emprisonné lui aussi, jetant un œuf sur le ministre de la Culture.

Avec dépêches

Première publication : 02/09/2013

  • TUNISIE

    Tunisie : le gouvernement accuse Ansar Al-Charia des meurtres d'opposants

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Des photos de Ben Ali avec son fils filtrent sur Instagram

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le rappeur tunisien Weld El 15 passé à tabac par des policiers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)