Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Les boîtes noires du vol AH5017 seront expédiées en France

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • Gaza : les combats ont repris, le Hamas propose une nouvelle trêve

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Allemand Tony Martin remporte la 20e étape

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

Moyen-orient

Attaque chimique : les résultats des tests de l'ONU connus d'ici deux semaines

© AFP

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

Les échantillons recueillis par les experts de l'ONU en Syrie sur des sites présumés d'attaque chimique vont être transmis ce lundi aux laboratoires compétents. Les premiers résultats pourraient être publiés dans au moins deux semaines.

Les différents laboratoires à travers le monde chargés d’analyser les preuves rassemblées par les enquêteurs de l’ONU sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie lors de l’attaque du 21 août, dans la Ghouta, à l'est de Damas, vont recevoir les échantillons à partir de ce lundi.

"Les échantillons doivent être envoyés dans une demi-douzaine de laboratoires à travers le monde, dans des pays qui ne sont pas impliqués politiquement", a ainsi expliqué à l’AFP, Michael Luhan, le porte-parole de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), après avoir reçu, samedi, les prélèvements des enquêteurs à La Haye, aux Pays-Bas.

Selon l’OIAC, les analyses, qui doivent déterminer si des armes chimiques ont bien été utilisées et non qui y a eu recours, pourraient prendre trois semaines. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, aurait toutefois demandé au chef des experts, Aake Sellström, d’accélérer l’analyse des échantillons et des informations que la mission a obtenus et de lui "en communiquer les résultats dès que possible", a indiqué dimanche le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky.

D’après des diplomates, Ban Ki-moon aurait ainsi affirmé vendredi aux ambassadeurs des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité (États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine), que les résultats seraient prêts d’ici deux semaines.

Washington affirme avoir des preuves sur l’utilisation de gaz sarin

Alors que les premières conclusions des Nations unies ne devraient donc pas être rendus publiques avant le 15 septembre, les États-Unis pourraient se prononcer avant cette date sur une éventuelle intervention militaire en Syrie. Le Congrès américain doit en effet se réunir à partir du 9 septembre pour donner son autorisation pour lancer des frappes contre le régime du président Bachar al-Assad.

Afin de convaincre les parlementaires américains de la nécessité d’une telle action, le secrétaire d’État, John Kerry, a assuré, dimanche, que les États-Unis avaient déjà reçu et analysé des échantillons prouvant l’utilisation de gaz sarin lors de l’attaque du 21 août.

"Des échantillons de cheveux et sanguins se sont révélés positifs à des traces de gaz sarin", a-t-il déclaré sur l’antenne de NBC News en précisant que ces éléments étaient "indépendants" de ceux collectés par les enquêteurs de l’ONU.

Interrogé sur le vote du Congrès américain, John Kerry s’est montré confiant et a appelé ses collègues à la responsabilité : "Nous savons d’où est venue cette attaque. Nous savons exactement où elle s’est produite. Nous savons exactement ce qui s’est passé après".

Avec dépêches

Première publication : 02/09/2013

  • FRANCE - ÉTATS-UNIS

    Intervention en Syrie : Obama et Hollande temporisent, le régime syrien bombe le torse

    En savoir plus

  • SYRIE

    Attaque chimique : le renseignement français pointe du doigt Damas

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Syrie : Poutine exige des preuves de l'usage d'armes chimiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)