Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

FRANCE

Internet : les Français pourront désormais saisir en ligne "la police des polices"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

Dans le cadre de la réforme de la "police des polices" lancé ce lundi par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, les Français pourront désormais saisir directement l'inspection générale (IGPN) en cas d'abus présumé des forces de l'ordre.

Selon la réforme voulue par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, les Français peuvent désormais saisir directement en ligne l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) en cas de contestation ou dérapage des forces de police.

"Vous estimez être victime ou témoin d'un comportement susceptible de mettre en cause des agents affectés dans un service de la police nationale, ce formulaire vous permet de le signaler. Votre déclaration, qui ne constitue pas un dépôt de plainte, sera traitée dans les meilleurs délais", peut-on lire sur ce site accessible à tous les citoyens.

Manuel Valls a toutefois fait savoir, après avoir présenté sa réforme aux forces de police, qu'il ne s'agissait pas d'un "gadget". Le ministre de l’Intérieur a insisté sur le fait que ce système ne serait "ni un vecteur de délation, ni un défouloir" et que les signalements anonymes ne seraient pas pris en compte.

Cette mesure fait suite à une série d’initiatives déjà annoncées pour renforcer la confiance entre les citoyens et les forces de l’ordre. Un nouveau code de déontologie commun à la police et à la gendarmerie verra ainsi le jour dans les prochaines semaines, ainsi qu’un numéro d’identification qui sera visible sur leurs uniformes avant la fin de l’année et qui remplace l’idée de la délivrance d’un récépissé en cas de contrôle.

Le nouveau site de l'IGPN

Uniformiser les contrôles

Plus largement, la réforme voulue par le ministre, qui vise à réorganiser les anciennes IGPN, compétente en province et en grande banlieue parisienne et l’IGS (Inspection générale des services), compétente à Paris et dans sa proche banlieue, va surtout permettre d’uniformiser les procédures de contrôle sur le territoire.

"La nouvelle inspection générale de la police est emblématique de ce que doit être la police d’aujourd’hui : efficace, transparente et ouverte, proche de la population", a résumé Manuel Valls.

Pour assurer la transparence de ce nouveau système, un comité sera également créé au sein de l’IGPN et constitué pour moitié d’acteurs externes : le défenseur des droits, un magistrat, un professeur des universités, un élu, un avocat, un journaliste et un dirigeant associatif.

Avec dépêches
 

Première publication : 02/09/2013

  • FAITS DIVERS

    À Paris, un adolescent accuse des policiers de l'avoir passé à tabac

    En savoir plus

  • FRANCE

    Trappes : la police des polices ouvre une enquête sur des propos racistes sur Facebook

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le célèbre 36 quai des Orfèvres fête ses 100 ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)