Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • EN DIRECT : Les quatre ex-otages libérés samedi ont atterri sur le sol français

    En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

Amériques

Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

D'après la télévision brésilienne Globo, qui s'appuie sur les documents d'Edward Snowden, les services secrets américains ont espionné les communications entre la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et son homologue mexicain Enrique Pena Nieto.

Nouveau couac diplomatique en réaction aux révélations d’Edward Snowden. D’après des documents des services secrets américains révélés dimanche par la télévision Globo du Brésil, les États-Unis ont espionné les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président actuel du Mexique, Enrique Pena Nieto, lorsque ce dernier était candidat à la présidence.

La télévision s’est appuyée sur un document révélé par l'informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé "Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique".

Dans ce document, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs" de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d'accéder à tous les contenus visités par la présidente sur le Net. Le programme de la NSA permet d'accéder à tout le réseau des communications de la présidente et de ses adjoints par téléphone, Internet et les réseaux sociaux.

Mme Rousseff, qui avait prévu de faire une visite d'État à Washington en octobre, a organisé une réunion de travail dimanche pour analyser la question, selon Globo.

"Une atteinte à la souveraineté de notre pays"

"Si ces faits sont avérés, ce serait une situation inadmissible, inacceptable, qui pourrait être qualifiée comme une claire atteinte à la souveraineté de notre pays", a déclaré le ministre de la Justice Jose Eduardo Cardozo.

L'espionnage à l'encontre d’Enrique Pena Nieto, qui a accédé à la présidence du Mexique en décembre, s'est passé pendant qu'il était le candidat favori de l'élection présidentielle. La NSA a également intercepté les courriers et messages téléphoniques, notamment ceux où le candidat discutait des noms de ses éventuels futurs ministres.

Le Brésil et le Mexique font partie d'un groupe de pays - avec l'Égypte, l'Inde, l'Iran et la Turquie - dont la diplomatie américaine ignore s'ils font partie des catégories "amis, ennemis ou problèmes". Les États-Unis ont récemment refusé une proposition brésilienne de négocier un accord bilatéral sur les activités d'espionnage.

Avec dépêches

Première publication : 02/09/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Snowden : le "bugdet noir" du renseignement américain fuite dans la presse

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA a commis"des milliers" d'infractions aux lois sur la vie privée

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : les Cnil européennes saisissent Bruxelles

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)