Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

Amériques

Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

D'après la télévision brésilienne Globo, qui s'appuie sur les documents d'Edward Snowden, les services secrets américains ont espionné les communications entre la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et son homologue mexicain Enrique Pena Nieto.

Nouveau couac diplomatique en réaction aux révélations d’Edward Snowden. D’après des documents des services secrets américains révélés dimanche par la télévision Globo du Brésil, les États-Unis ont espionné les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président actuel du Mexique, Enrique Pena Nieto, lorsque ce dernier était candidat à la présidence.

La télévision s’est appuyée sur un document révélé par l'informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé "Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique".

Dans ce document, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs" de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d'accéder à tous les contenus visités par la présidente sur le Net. Le programme de la NSA permet d'accéder à tout le réseau des communications de la présidente et de ses adjoints par téléphone, Internet et les réseaux sociaux.

Mme Rousseff, qui avait prévu de faire une visite d'État à Washington en octobre, a organisé une réunion de travail dimanche pour analyser la question, selon Globo.

"Une atteinte à la souveraineté de notre pays"

"Si ces faits sont avérés, ce serait une situation inadmissible, inacceptable, qui pourrait être qualifiée comme une claire atteinte à la souveraineté de notre pays", a déclaré le ministre de la Justice Jose Eduardo Cardozo.

L'espionnage à l'encontre d’Enrique Pena Nieto, qui a accédé à la présidence du Mexique en décembre, s'est passé pendant qu'il était le candidat favori de l'élection présidentielle. La NSA a également intercepté les courriers et messages téléphoniques, notamment ceux où le candidat discutait des noms de ses éventuels futurs ministres.

Le Brésil et le Mexique font partie d'un groupe de pays - avec l'Égypte, l'Inde, l'Iran et la Turquie - dont la diplomatie américaine ignore s'ils font partie des catégories "amis, ennemis ou problèmes". Les États-Unis ont récemment refusé une proposition brésilienne de négocier un accord bilatéral sur les activités d'espionnage.

Avec dépêches

Première publication : 02/09/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Snowden : le "bugdet noir" du renseignement américain fuite dans la presse

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA a commis"des milliers" d'infractions aux lois sur la vie privée

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : les Cnil européennes saisissent Bruxelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)