Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/09/2013

D'après la télévision brésilienne Globo, qui s'appuie sur les documents d'Edward Snowden, les services secrets américains ont espionné les communications entre la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, et son homologue mexicain Enrique Pena Nieto.

Nouveau couac diplomatique en réaction aux révélations d’Edward Snowden. D’après des documents des services secrets américains révélés dimanche par la télévision Globo du Brésil, les États-Unis ont espionné les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président actuel du Mexique, Enrique Pena Nieto, lorsque ce dernier était candidat à la présidence.

La télévision s’est appuyée sur un document révélé par l'informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé "Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique".

Dans ce document, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs" de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d'accéder à tous les contenus visités par la présidente sur le Net. Le programme de la NSA permet d'accéder à tout le réseau des communications de la présidente et de ses adjoints par téléphone, Internet et les réseaux sociaux.

Mme Rousseff, qui avait prévu de faire une visite d'État à Washington en octobre, a organisé une réunion de travail dimanche pour analyser la question, selon Globo.

"Une atteinte à la souveraineté de notre pays"

"Si ces faits sont avérés, ce serait une situation inadmissible, inacceptable, qui pourrait être qualifiée comme une claire atteinte à la souveraineté de notre pays", a déclaré le ministre de la Justice Jose Eduardo Cardozo.

L'espionnage à l'encontre d’Enrique Pena Nieto, qui a accédé à la présidence du Mexique en décembre, s'est passé pendant qu'il était le candidat favori de l'élection présidentielle. La NSA a également intercepté les courriers et messages téléphoniques, notamment ceux où le candidat discutait des noms de ses éventuels futurs ministres.

Le Brésil et le Mexique font partie d'un groupe de pays - avec l'Égypte, l'Inde, l'Iran et la Turquie - dont la diplomatie américaine ignore s'ils font partie des catégories "amis, ennemis ou problèmes". Les États-Unis ont récemment refusé une proposition brésilienne de négocier un accord bilatéral sur les activités d'espionnage.

Avec dépêches

Première publication : 02/09/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Snowden : le "bugdet noir" du renseignement américain fuite dans la presse

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La NSA a commis"des milliers" d'infractions aux lois sur la vie privée

    En savoir plus

  • ESPIONNAGE

    Affaire Prism : les Cnil européennes saisissent Bruxelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)