Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël reconnaît avoir effectué un exercice anti-missile en Méditerranée

© AFP

Texte par Sylvain ATTAL

Dernière modification : 03/09/2013

Après avoir dans un premier temps démenti, le ministère israélien de la Défense a admis avoir effectué, avec les États-Unis, un test de son système antimissile. Mardi matin, la Russie avait annoncé avoir détecté un tir de missiles en Méditerranée.

Le ministère israélien de la Défense a finalement admis avoir procédé, mardi 3 septembre, en Méditerranée, en liaison avec les États-Unis, à un test grandeur réelle de la dernière version de son système de défense anti-missile Arrow III. Washington et Jérusalem avaient dans un premier temps démenti toute implication après l’annonce par la Russie qu’elle avait détecté que deux missiles balistiques avaient été tirés en Méditerranée "en direction de la côte est", ce qui avait pu laisser croire qu’une frappe contre la Syrie avait été déclenchée.

Israël a affirmé que l’exercice de mardi matin s’est déroulé avec succès. Il consistait dans le tir, depuis un chasseur F-15, d’un missile cible "sparrow" qui simule un tir ennemi suivi d’un tir d’interception par le système Arrow III, dont la mission est de le détruire en vol. Apparemment donc rien qui contredise la première déclaration américaine selon laquelle "aucun missile n’a été tiré ce matin depuis un navire (américain) en Méditerranée".

Extrême nervosité

À la différence du système Patriot, la version dernier cri d’Arrow, développée par Israël avec le soutien financier des États-Unis, est capable d’intercepter jusqu’à 5 missiles à courte ou moyenne portée tirés en salve. Il ne procède pas par impact direct mais en déclenchant une forte explosion à proximité de la cible.

Depuis plusieurs semaines, Israël se dit prêt à faire face "à toute éventualité" en cas de frappe militaire américaine contre la Syrie, y compris à des tirs de représailles sur son territoire qu’ils viennent de Syrie, d’Iran, ou du Hezbollah libanais.

Questionné  aujourd’hui par "Le Figaro" sur une éventuelle riposte sur Israël en cas d’attaque contre la Syrie, le président Bachar al-Assad a refusé de dévoiler les intentions de Damas.

L’exercice de mardi matin, et surtout la manière dont il est porté à la connaissance du public, témoigne une fois de plus de l’extrême nervosité qui règne actuellement dans la région, même si le président américain Barack Obama a différé toute attaque contre la Syrie en attendant de consulter le Congrès, ce qui n’interviendra pas avant le 9 septembre.

Première publication : 03/09/2013

  • SYRIE

    Infographie : les puissances régionales divisées sur une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Syrie : Barack Obama gagne l'appui de l'influent John McCain

    En savoir plus

  • SYRIE

    Ayrault : "le bombardement chimique syrien ne peut rester sans réponse"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)