Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

SPORT

US Open : Gasquet en quarts de finale, Federer éliminé en huitièmes

© AFP | Richard Gasquet

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 03/09/2013

Le Français Richard Gasquet, vainqueur du Canadien Milos Raonic en quatre sets, s'est qualifié pour les quarts de finale de l'US Open, une première depuis 2007. Le Suisse Roger Federer a lui été sorti par l'Espagnol Tommy Robredo en huitièmes.

Richard Gasquet, tête de série numéro 8, rencontrera l'Espagnol David Ferrer (n.4), ce mercredi 3 septembre, en quart de finale de l'US Open après avoir sauvé une balle de match lors d'une victoire en cinq sets, lundi, contre le Canadien Milos Raonic (n.10).

Le Français s'est imposé 6-7 (4/7), 7-6 (7/4), 2-6, 7-6 (11/9), 7-5 après 4 heures 40 d'un match remarquable, en écartant une balle de match à 7/8 dans le tie break du quatrième set face à un adversaire qui a placé 102 coups gagnants dont 39 aces.

Mais le Français s'est montré beaucoup plus propre que Raonic, qui a eu beaucoup de déchet dans son jeu (80 fautes directes, dont 11 doubles fautes).

Gasquet aura la tâche difficile contre Ferrer, le numéro 4 mondial, qu'il n'a battu qu'une seule fois en neuf rencontres et qui est une de ses bêtes noires. L'Espagnol avait sorti le Français du tournoi la saison passée en huitième de finale.

Le Biterrois a atteint pour la première fois de sa carrière les quarts de finale du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Avant de battre Raonic, le Français de 27 ans avait été battu 15 fois sur 16 au stade des 8e de finale d'un tournoi du Grand Chelem.

Son seul autre quart de finale remontait à Wimbledon en 2007. Depuis, il en était à onze défaites d'affilée au stade des 8e de finale en Grand Chelem.

En atteignant les quarts de finale, Gasquet a enchaîné quatre victoires consécutives pour la première fois depuis le mois de mars (demi-finales à Miami), après des titres à Doha en janvier et Montpellier en février.

Nouvelle désillusion pour Federer

Roger Federer a vécu une nouvelle désillusion lundi en huitième de finale à l'US Open face à l'Espagnol Tommy Robredo, 22e mondial.

La défaite en trois sets de l'ancien roi de New York, quintuple vainqueur à Flushing Meadows (2004-2008), va sans doute accréditer la thèse du lent déclin du Suisse de 32 ans, qui accumule les ratés cet été et vit sa plus mauvaise année en Grand Chelem depuis 2002.

Federer s'est incliné 6-7 (3/7), 3-6, 4-6 face à un joueur qui ne l'avait jamais battu en dix rencontres et qui n'avait encore jamais atteint les quarts de finale du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

"C'est extraordinaire, j'ai battu le meilleur joueur de tous les temps dans un tournoi qu'il adore", a réagi l'Espagnol de 31 ans.

"Sans rien enlever à Tommy, je me suis en quelque sorte auto-détruit. Il a bien réussi à laisser la balle en jeu mais j'ai manqué trop d'occasions, je n'étais pas dans le rythme. C'était une prestation frustrante", a dit Federer. Forçant trop en coup droit, il a commis un nombre conséquent d'erreurs (43 fautes directes) et n'est parvenu à concrétiser que 2 balles de break sur 16, avec des choix tactiques souvent discutables, comme s'il manquait de lucidité.

"La différence, c'est que j'ai gagné mes balles de break (4 sur 7) et pas lui", a d'ailleurs résumé Robredo. L'Espagnol de 31 ans, qui affrontera en quarts de finale son compatriote Rafael Nadal (n.2) ou l'Allemand Phillip Kohlschreiber (n.22), n'avait gagné que trois sets au total face à Federer avant lundi.

Le match a définitivement tourné en la défaveur du Suisse quand il a gâché cinq balles de break dans le quatrième jeu de la troisième manche, dont quatre sur des erreurs grossières. A 3-3, il a ensuite perdu sa mise en jeu sur un jeu blanc ponctué de quatre fautes directes et l'Espagnol a pu exploiter cet avantage pour clore la rencontre.

Il faut remonter à 2003 pour trouver une défaite aussi précoce de Federer à Flushing Meadows, qui était autrefois son pré carré de ciment.

Avec dépêches

Première publication : 03/09/2013

  • TENNIS

    US Open : Rafael Nadal chasse la place de numéro un à New York

    En savoir plus

  • TENNIS

    US Open : Maria Sharapova renonce à devenir Maria Sugarpova

    En savoir plus

  • TENNIS

    US Open : Hewitt, vainqueur de Del Potro, signe l’exploit de la nuit à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)