Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Amériques

Le Sénat américain s'accorde sur les contours d'une intervention en Syrie

© AFP

Vidéo par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2013

Le Sénat américain a élaboré un projet d'intervention militaire qui limite une éventuelle action américaine en Syrie à 60 jours et interdit le déploiement de soldats au sol. Le texte doit être voté par une commission sénatoriale ce mercredi.

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain est parvenue, mardi 3 septembre, à un accord sur un projet d'autorisation de l'usage de la force armée en Syrie. Ce dernier, qui exclut notamment l'envoi de troupes au sol, doit être voté par une commission du Sénat ce mercredi à 15 h 30 GMT.

Le compromis, rédigé par le sénateur démocrate Robert Menendez, président de la commission, et le républicain Bob Corker, limite toute intervention en Syrie à 60 jours, avec la possibilité d'une extension à 90 jours. Il interdit en outre au président de déployer des soldats américains dans le "but d'opérations de combat" en Syrie, un vocabulaire qui laisse la possibilité d'opérations pour secourir des pilotes américains, par exemple.

Nécessité d'une solution politique

Au-delà de la "sanction" de l'utilisation de gaz de combat par le régime de Bachar al-Assad, le texte stipule que Barack Obama doit consulter le Congrès et soumettre au Sénat, ainsi qu'à la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, une stratégie de négociation d'une solution politique au conflit en Syrie, intégrant un réexamen de toutes les formes d'assistance aux insurgés. Une disposition réclamée par l'influent sénateur républicain John McCain.

Selon le sénateur Menendez, ce projet de texte "donne au président l'autorité nécessaire pour déployer la force en réponse à l'utilisation criminelle par le régime Assad d'armes chimiques contre le peuple syrien tout en s'assurant que cette autorisation est étroite et focalisée, limitée dans le temps et qu'elle assure que les forces armées des États-Unis ne seront pas déployées dans des opérations de combat en Syrie".

S'il est adopté, le texte sera alors transmis en séance plénière au Sénat, qui reprend ses travaux lundi prochain.

Avec dépêches

Première publication : 04/09/2013

  • SYRIE

    Menaces de Bachar al-Assad contre la France : "le risque est réel"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Infographie : les puissances régionales divisées sur une intervention en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)