Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fumée tue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé

En savoir plus

Amériques

Venezuela : panne d’électricité géante à Caracas et dans plusieurs régions

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2013

Un black-out généralisé a plongé, mardi, la capitale du Venezuela, Caracas, ainsi que plusieurs régions du pays dans le désordre. Le président Nicolas Maduro y voit un "sabotage" de l’opposition.

Une bonne partie du Venezuela a été privée d'électricité pendant plusieurs heures, mardi 3 septembre, après une panne géante qui a provoqué, dans la capitale, l'arrêt du métro, la fermeture des commerces et la formation d'embouteillages monstres.

Ces coupures ont en effet fortement perturbé la circulation de plusieurs lignes du métro de Caracas et provoqué l'arrêt de plusieurs feux de signalisation, générant une forte confusion dans le trafic déjà traditionnellement chaotique de cette zone urbaine de quelque 5 millions d'habitants.

Le black-out a même interrompu la rencontre de basket-ball entre la République dominicaine et le Paraguay comptant pour le tournoi des Amériques, qualificatif pour le Mondial-2014. Alors qu’il ne restait que cinq minutes à jouer, les organisateurs ont décidé de déclarer la fin du match, après une heure et demie d’attente dans la pénombre.

La panne du réseau, qui a débuté vers 13h00 locales (17h30 GMT) à Caracas et dans plusieurs villes des États de l'ouest du pays, était en cours de réparation en fin d'après-midi, selon le gouvernement.

Nicolas Maduro dénonce un "sabotage"

Pour le président vénézuélien, Nicolas Maduro, habitué aux promptes dénonciations de complots, il s’agit d’un "sabotage" attribué à l’opposition de droite. "L'extrême droite" a mené "un coup électrique contre le pays", a-t-il assuré sur son compte Twitter. Dans un premier temps, il avait qualifié cette panne d'"étrange". Il a par ailleurs annoncé avoir demandé aux forces armées de rester en alerte face à cette situation d'urgence.

Le ministre de l'Énergie électrique, Jesse Chacon, a pour sa part estimé que la panne avait été causée par les ruptures consécutives de deux importantes lignes de transmission qui alimentent l'ouest du pays.

Depuis deux ans, le Venezuela a pris une série de mesures pour stabiliser son approvisionnement électrique, confronté à une demande croissante. En 2010, le premier producteur de pétrole sud-américain a souffert pendant plusieurs mois d'une crise énergétique attribuée par le gouvernement à la sécheresse, qui avait vidé les réservoirs d'un barrage hydro-électrique, responsable de 73 % de la production électrique du pays.

Avec dépêches

Première publication : 04/09/2013

  • VENEZUELA

    Nicolas Maduro accuse l'ancien président colombien Uribe de vouloir l'assassiner

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas exhorte Obama à déjouer un "complot" visant à assassiner l'opposant Capriles

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le Venezuela au bout du rouleau de papier toilette

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)