Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadougou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Amériques

Espionnage : les tensions entre le Brésil et les États-Unis montent d'un cran

© Archives AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/09/2013

La présidence brésilienne a annulé le voyage d'une délégation chargée de préparer la visite de Dilma Roussef aux États-Unis le 23 octobre. Cette décision survient alors que Washington est accusé d'avoir espionné la chef de l'État brésilien.

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, a annulé le voyage de l'équipe qui devait préparer sa visite prévue aux États-Unis le 23 octobre. Les autorités de Brasilia attendent des explications de Washington sur un cas d'espionnage américain présumé au Brésil, a indiqué, jeudi 5 septembre, la présidence.

"Oui, le voyage a été annulé", s'est contenté de dire à l'AFP une porte-parole de la présidence sans donner de détails sur les raisons de cette annulation du déplacement aux États-Unis de l'équipe de diplomates et agents de sécurité ni sur un éventuel report de ce voyage. Dilma Rousseff "veut une rétractation du gouvernement des États-Unis" après les accusations selon lesquelles des communications de la présidente ont été interceptées par les services secrets américains, a ajouté la porte-parole.

Lundi, Brasilia a demandé des explications "officielles et par écrit" au plus tôt à Washington, après que la chaîne de télévision TV Globo eut dénoncé la veille que les services secrets auraient surveillé les communications de Dilma Rousseff et de ses proches collaborateurs. Il a qualifié l'affaire "d'inacceptable".

Révélations d'Edward Snowden

En juillet, Brasilia avait déjà fait une démarche similaire après que le quotidien "O Globo" eut révélé que le Brésil faisait partie d'un réseau de 16 bases d'espionnage des services secrets américains. Le Brésil avait ensuite indiqué ne pas être satisfait des explications fournies par les États-Unis, selon lesquels il s'agissait d'un moyen de lutter contre le terrorisme et les communications de personnes n'avaient pas été interceptées.

Ces accusations proviennent de documents des services secrets américains (NSA) détenus par l'ex-informaticien du renseignement américain Edward Snowden. Ce dernier est inculpé d'espionnage aux États-Unis pour avoir révélé l'ampleur de la surveillance électronique américaine dans le monde. Il est actuellement réfugié en Russie. Edward Snowden a cédé les documents au journaliste américain Glenn Greenwald qui vit actuellement au Brésil.

Avec dépêches

Première publication : 05/09/2013

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : le Brésil et le Mexique somment les États-Unis de s'expliquer

    En savoir plus

  • SCANDALE DES ÉCOUTES

    Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)