Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

SPORT

Euro de basket : les Bleus trébuchent face à l'Allemagne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2013

Trahie par sa défense, la France, vice-championne d'Europe, s'est laissée surprendre par l'Allemagne (80-74) pour son premier match de l'Euro-2013 mercredi en Slovénie. Une défaite qui pourrait lui coûter cher pour la suite de sa compétition.

La France, vice-championne d'Europe, a été la principale victime de la première journée de l'Euro-2013 messieurs de basket, mercredi en Slovénie, où les favoris sont tombés comme des mouches.

Trop passive défensivement, la France s'est laissé marcher dessus par l'Allemagne (80-74), qui ne l'avait plus dominée depuis 9 ans.

Les Allemands ont été extraordinaires d'adresse (60% au final) et ont fait la différence sur une série de trois tirs primés dans la dernière minute trente.

Ce groupe A a marché sur la tête, puisque tous les favoris se sont inclinés. Ce qui, dans son malheur, est une chance pour la France, laquelle aura les moyens de se rattraper.

La Grande-Bretagne, pourtant accablée par les forfaits, dont celui de sa star NBA Luol Deng, a ainsi obtenu le scalp d'Israël (75-71 a.p.).

En prolongation, les Israéliens ont fini par payer leur maladresse chronique aux lancers francs (17 sur 32, 53%) et Kyle Johnson (22 points) a fait la différence.

Mais ailleurs non plus, personne n'a été respecté. La Turquie, vice-championne du monde en 2010, a été malmenée par la Finlande (61-55), qui avait déjà détonné à l'Euro-2011 (9e).

L'Italie a piégé (76-69) la Russie, médaillée de bronze à l'Euro-2011 et aux JO-2012, grâce aux 25 points et 8 rebonds de l'ailier fort Luigi Datome.

La Lituanie, autre prétendant au podium, a perdu aussi (63-56). Mais contre une nation habituée aux récompenses, la Serbie. Nenad Krstic a fait régner la loi à l'intérieur (20 pts, 9 rbds).

Seules parmi les principaux candidats au titre, l'Espagne, double tenante du titre, et la Grèce ont traversé cette journée sans le moindre souci.

L'Espagne, qui rêve d'un triplé, jamais plus réussi depuis la Yougoslavie en 1973, 1975 et 1977, même si elle est arrivée en Slovénie sans trois joueurs majeurs (Pau Gasol, Juan Carlos Navarro et Serge Ibaka), a terrassé la Croatie (68-40).

La Grèce, elle, a attendu dix minutes pour mettre la machine en route. Mais la Suède n'a ensuite plus vu le jour et a subi une correction (79-51). Les 12 joueurs grecs ont inscrit des points.

(AFP)

Première publication : 05/09/2013

  • BASKET-BALL

    L'équipe de France de basket débute l'Euro en position d'outsider

    En savoir plus

  • BASKET

    Les Bleus de Tony Parker ambitieux avant l’Euro

    En savoir plus

  • BASKET-BALL

    Basket : la France encore frappée par la malédiction espagnole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)