Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

FRANCE

Le fils du directeur sportif de l'OM José Anigo abattu à Marseille

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/09/2013

Deux hommes ont été abattus dans les Bouches-du-Rhône dont l'un est le fils de José Anigo, directeur sportif de l'OM. Ces deux règlements de comptes portent à 15 le nombre de personnes tuées ainsi depuis le début de l'année dans la région.

Adrien Anigo, le fils du directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo,
a été abattu par balles jeudi 5 septembre 2013 à Marseille, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le jeune homme a été exécuté peu avant 16 heures dans le quartier de Frais Vallon, au nord de Marseille, au moment où il descendait de sa Twingo noire. Il a été tué de plusieurs balles de gros calibre, dont une dans la tête, par deux motards qui ont pris la fuite, a-t-on précisé de source policière.

Connu des services de police, il avait été écroué en 2007 pour avoir participé à plusieurs vols à main armée de bijouteries.

Il s'agit du deuxième règlement de comptes mortel dans la même journée dans les Bouches-du-Rhône après le meurtre d'un homme de 24 ans à La Ciotat, portant à 15 le nombre de personnes tuées de cette façon depuis le début de l'année en région marseillaise.

En 2012, 24 règlements de comptes mortels ont eu lieu dans le département, dont 18 à Marseille, la plupart sur fond de rivalités autour du trafic de stupéfiants.

Avec dépêches

Première publication : 05/09/2013

  • SÉCURITÉ

    En visite à Marseille avec cinq ministres, Jean-Marc Ayrault promet des renforts policiers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux jeunes hommes abattus lors d'un nouveau règlement de comptes à Marseille

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marseille : dissolution d'une équipe de la BAC gangrenée par des "ripoux"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)