Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

FRANCE

Le fils du directeur sportif de l'OM José Anigo abattu à Marseille

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/09/2013

Deux hommes ont été abattus dans les Bouches-du-Rhône dont l'un est le fils de José Anigo, directeur sportif de l'OM. Ces deux règlements de comptes portent à 15 le nombre de personnes tuées ainsi depuis le début de l'année dans la région.

Adrien Anigo, le fils du directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo,
a été abattu par balles jeudi 5 septembre 2013 à Marseille, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le jeune homme a été exécuté peu avant 16 heures dans le quartier de Frais Vallon, au nord de Marseille, au moment où il descendait de sa Twingo noire. Il a été tué de plusieurs balles de gros calibre, dont une dans la tête, par deux motards qui ont pris la fuite, a-t-on précisé de source policière.

Connu des services de police, il avait été écroué en 2007 pour avoir participé à plusieurs vols à main armée de bijouteries.

Il s'agit du deuxième règlement de comptes mortel dans la même journée dans les Bouches-du-Rhône après le meurtre d'un homme de 24 ans à La Ciotat, portant à 15 le nombre de personnes tuées de cette façon depuis le début de l'année en région marseillaise.

En 2012, 24 règlements de comptes mortels ont eu lieu dans le département, dont 18 à Marseille, la plupart sur fond de rivalités autour du trafic de stupéfiants.

Avec dépêches

Première publication : 05/09/2013

  • SÉCURITÉ

    En visite à Marseille avec cinq ministres, Jean-Marc Ayrault promet des renforts policiers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux jeunes hommes abattus lors d'un nouveau règlement de comptes à Marseille

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marseille : dissolution d'une équipe de la BAC gangrenée par des "ripoux"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)