Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

FRANCE

Le fils du directeur sportif de l'OM José Anigo abattu à Marseille

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/09/2013

Deux hommes ont été abattus dans les Bouches-du-Rhône dont l'un est le fils de José Anigo, directeur sportif de l'OM. Ces deux règlements de comptes portent à 15 le nombre de personnes tuées ainsi depuis le début de l'année dans la région.

Adrien Anigo, le fils du directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo,
a été abattu par balles jeudi 5 septembre 2013 à Marseille, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le jeune homme a été exécuté peu avant 16 heures dans le quartier de Frais Vallon, au nord de Marseille, au moment où il descendait de sa Twingo noire. Il a été tué de plusieurs balles de gros calibre, dont une dans la tête, par deux motards qui ont pris la fuite, a-t-on précisé de source policière.

Connu des services de police, il avait été écroué en 2007 pour avoir participé à plusieurs vols à main armée de bijouteries.

Il s'agit du deuxième règlement de comptes mortel dans la même journée dans les Bouches-du-Rhône après le meurtre d'un homme de 24 ans à La Ciotat, portant à 15 le nombre de personnes tuées de cette façon depuis le début de l'année en région marseillaise.

En 2012, 24 règlements de comptes mortels ont eu lieu dans le département, dont 18 à Marseille, la plupart sur fond de rivalités autour du trafic de stupéfiants.

Avec dépêches

Première publication : 05/09/2013

  • SÉCURITÉ

    En visite à Marseille avec cinq ministres, Jean-Marc Ayrault promet des renforts policiers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux jeunes hommes abattus lors d'un nouveau règlement de comptes à Marseille

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marseille : dissolution d'une équipe de la BAC gangrenée par des "ripoux"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)