Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Moyen-orient

Syrie : le village chrétien de Maaloula attaqué par des rebelles islamistes

© Heretiq - Wikimedia Commons

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/09/2013

Des combattants djihadistes et des rebelles islamistes ont pris d'assaut, mercredi, une entrée du village chrétien de Maaloula. Situé à 55 km de Damas, le site est l'un des rares lieux où l'araméen, langue du Christ, est encore parlé.

Resté à l'écart des violences jusqu'à présent, le village chrétien de Maaloula était au cœur de violents combats, mercredi 4 septembre.

Des rebelles islamistes se sont emparés, mercredi, d'un poste militaire à l'entrée de la localité, située à 55 km au nord de la capitale syrienne, Damas. L'information rapportée par des habitants des lieux a été également confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les djihadistes du Front al-Nosra et des rebelles islamistes ont attaqué mercredi matin un barrage du régime à l'entrée de Maaloula, tuant huit soldats", a ainsi affirmé l'OSDH.

"Un véhicule conduit par un kamikaze a explosé devant le barrage donnant le signal de l'attaque", a ajouté cette organisation qui s'appuie sur un large réseau de militants à travers le pays.

"C'est la première fois que nous sommes attaqués"

Une religieuse du monastère de Mar Takla, construit autour de la grotte et du tombeau de Sainte-Thècle, et qui n'a pas voulu être identifiée, a affirmé que les djihadistes d'"Al-Nosra tirent sur la ville depuis 06h00 (03h00 GMT) avec des obus, des mitrailleuses anti-aérienne et les projectiles ont atteint le centre-ville". "C'est la première fois que nous sommes attaqués", a-t-elle ajouté.

Une vidéo postée par les rebelles sur Internet montre des insurgés parlant dans des talkie-walkies alors que le caméraman clame "Allah Akbar. Libération du barrage de Maaloula". La caméra montre des corps gisant sur la chaussée. L'OSDH a précisé que l'aviation avait bombardé à trois reprises le barrage pris par les rebelles islamistes.

Un lieu hautement symbolique pour les chrétiens de Syrie

Maaloula, l'un des plus célèbres villages chrétiens de Syrie est hautement symbolique : il est l'un des rares lieux au monde où est encore parlé l'araméen, la langue de Jésus-Christ.

Le village, lieu de pélerinage, doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. Les premiers chrétiens, persécutés, s'y réfugiaient. C'est dans ces grottes que furent célébrées les premières messes chrétiennes.

L'attaque intervient quelques jours avant la fête de l'Exaltation de la Croix, célébrée chaque année le 14 septembre.

Avec dépêches
 

Première publication : 05/09/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Une commission du Sénat américain approuve les frappes contre la Syrie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Syrie : Poutine souffle le chaud et le froid avant d'accueillir le G20

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vote sur la Syrie : les leaders républicains se rangent derrière Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)