Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Washington évacue le personnel "non essentiel" de son ambassade à Beyrouth

Beyrouth

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/09/2013

Le département d’État américain a fait évacuer le personnel "non essentiel" de l’ambassade de Beyrouth, au Liban, et déconseille tout voyage dans ce pays ainsi que dans le sud de la Turquie.

Les personnels non essentiels de l’ambassade américaine au Liban ont reçu l’ordre, vendredi 6 septembre, de quitter leurs fonctions "en raison de menaces contre les missions américaines et leur personnel". La nature desdites menaces n’a pas été précisée ni le nombre de personnes concernées par l’évacuation.

Dans cet avertissement, publié sur le site de l’ambassade américaine de Beyrouth, le département d'État déconseille également à ses ressortissants tout voyage au Liban pour des raisons de sécurité.

Pour ceux qui seraient inquiets pour leur sécurité, il est même recommandé de quitter le territoire libanais dès maintenant par "leurs propres moyens". Pour ceux qui restent, en revanche, le département d’État en appelle à la vigilance de chacun, tout en demandant "de prendre conscience et d’accepter les risques encourus". Les familles doivent aussi s’assurer qu’elles disposent de tous les documents nécessaires pour quitter le pays en cas d’ordre d’évacuation d’urgence.

Présence réduite en Turquie

Parallèlement, Washington a annoncé avoir réduit sa présence diplomatique au consulat d'Adana, dans le sud de la Turquie proche de la Syrie, pour des motifs similaires à ceux invoqués à Beyrouth.

Autant de mesures qui laissent penser que les forces américaines se préparent d’ores et déjà à frapper la Syrie, ce qui pourrait donner lieu à des répercussions régionales, notamment au Liban, où se trouvent les combattants chiites du Hezbollah, formation alliée au régime de Bachar al-Assad.

Côté français, aucune nouvelle consigne n’a été donnée depuis le double attentat perpétré devant deux mosquées le 23 août à Tripoli, qui a fait plusieurs dizaines de morts et de très nombreux blessés. "Tout déplacement au Liban est déconseillé, sauf raison impérative dans la moitié ouest du pays. […] Les déplacements restent formellement déconseillés dans les parties nord, est et sud du Liban, le long de la frontière avec la Syrie et Israël, ainsi que dans la banlieue sud de Beyrouth", indique le Quai d’Orsay.

Avec dépêches

Première publication : 06/09/2013

  • HUMANITAIRE

    L'ONU va diminuer l'aide apportée aux réfugiés syriens au Liban

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Au Liban, la sécurité passe aussi par des applications mobiles

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    L'ambassadeur de Syrie au Liban : "Attendez les conclusions de l'ONU"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)