Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

À Paris, John Kerry et Laurent Fabius répètent leur position commune sur la Syrie

Vidéo par Nay NAAYEM

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2013

Lors d'une conférence de presse commune samedi soir à Paris, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et son homologue américain John Kerry ont réaffirmé leur position commune pour une intervention militaire en Syrie.

Alors que les ministres européens des Affaires étrangères ont réclamé, samedi 7 septembre à Vilnius une "réponse forte" à l'attaque chimique en Syrie, le secrétaire d'État américain John Kerry et son homologue français Laurent Fabius se sont rencontrés en début de soirée à Paris.

François Hollande s'adressera aux Français d'ici la fin de la semaine

Le président François Hollande a déclaré samedi à Nice, en marge de l'ouverture des 7e Jeux de la francophonie, qu'il s'adresserait aux Français d'ici la fin de la semaine, après le vote du congrès américain, le rapport des experts onusien et "une éventuelle saisine des Nations unies".

Lors d'une conférence de presse, ils ont réaffirmé leur position commune en faveur d'une intervention militaire en Syrie. Laurent Fabius a salué le "soutien large et grandissant" à une réponse "forte" aux attaques chimiques imputées au régime de Bachar al-Assad. "Désormais, 7 des 8 pays du G8 partagent notre analyse sur une réaction forte et 12 pays du G20 partagent également cette analyse", a-t-il ajouté, en évoquant aussi le soutien de l'Union européenne et celui du Conseil de coopération du Golfe.

De son côté, John Kerry a répété que "nous ne pouvons rester indifférents face à ce massacre". "Nous devons apporter une réponse ciblée et limitée, mais non moins claire et efficace", a affirmé le chef de la diplomatie américaine, rejoignant encore Laurent Fabius sur ce point. S'exprimant au nom du président Barack Obama, il a remercié la France de se tenir aux côtés des États-Unis dans cette décision d'intervention.

John Kerry a également indiqué que le président Obama n'avait pas encore décidé s'il attendrait ou non le résultat des inspecteurs de l'ONU pour intervenir.

 

Avec dépêches

Première publication : 07/09/2013

  • DIPLOMATIE

    Syrie : l'Europe appelle à une réponse forte aux attaques chimiques

    En savoir plus

  • SYRIE

    Obama refuse d'indiquer s'il interviendra en Syrie malgré un non du Congrès

    En savoir plus

  • FRANCE

    Syrie : François Hollande attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)