Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Asie - pacifique

Australie : les conservateurs en tête aux législatives

© AFP | Tony Abbott, le vraisemblable prochain Premier ministre australien.

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/09/2013

Le Parti libéral australien (conservateur) arrive largement en tête des législatives de samedi. Tony Abbott devrait succéder au Premier ministre sortant et candidat travailliste Kevin Rudd, qui a déjà reconnu sa défaite.

Les premiers résultats des élections législatives, pour lesquelles 14,7 millions d’Australiens étaient appelés aux urnes, ont été dévoilés samedi 7 septembre. La coalition d’opposition dominée par les conservateurs, et menée par Tony Abbott, est déjà assurée de remporter la majorité. Abbott devrait donc succéder au controversé travailliste Kevin Rudd à la tête du pays.

Le travailliste Kevin Rudd, Premier ministre sortant © AFP

Le Premier ministre sortant a d'ailleurs reconnu sa défaite en début de soirée. "Je sais que les travaillistes ont le coeur lourd ce soir à travers le pays. Etant votre chef de file travailliste, je reconnais ma responsabilité", a dit Kevin Rudd face à ses partisans scandant son prénom.

Après dépouillement de 80% des bulletins de vote, la commission électorale australienne donne 81 sièges à la coalition emmenée par Tony Abbott contre 54 aux travaillistes. Douze des 150 sièges de la chambre basse ne sont pas encore attribués.

Plusieurs ministres du gouvernement sortant ont d'ailleurs déjà reconnu la défaite du clan travailliste. "Le gouvernement va essuyer une défaite ce soir", a par exemple reconnu le ministre de la Défense Stephen Smith à ABC.

Le parti travailliste, au pouvoir pendant six ans, présentait un bilan économique positif, notamment parce que le pays avait été l'un des rares à résister à la crise de 2008. Mais les luttes intestines au sein du parti ont finalement eu raison de la patience des électeurs.

Avec dépêches

Première publication : 07/09/2013

  • ÉLECTIONS

    Les Australiens votent pour les législatives, l'opposition conservatrice favorite

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Australie: à la veille des élections, l'opposition conservatrice donnée en tête

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Réputé misogyne, Tony Abbott reste favori des législatives en Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)