Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Florange : la stèle des "promesses" de François Hollande vendue 3 000 euros

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2013

Retirée fin août d'un site de ventes aux enchères, la stèle dénonçant "la trahison" du président François Hollande vis-à-vis des ouvriers des hauts-fourneaux de Florange a finalement été vendue pour 3 000 euros à un entrepreneur lorrain.

La stèle censée représenter la "trahison" de François Hollande sur le dossier de Florange, en Moselle, a finalement trouvé acquéreur pour 3 000 euros, selon des sources syndicales.

L’acheteur, un entrepreneur lorrain, a pourtant l’instant souhaité garder l’anonymat. Cet homme "fera connaître son identité et ses motivations le 16 septembre lors de la récupération de la stèle au local syndical de Florange", a expliqué à l’agence Reuters, Frédéric Weber, le représentant syndical Force Ouvrière (FO).

"L’important, ce n’est pas l’argent, ce que nous voulions, c’est que cette plaque aille dans les mains de quelqu’un pour qui elle aura un sens", a-t-il ajouté.

Ebay a retiré l'annonce par erreur

L’objet, qui rappelle la promesse non tenue faite par François Hollande durant la campagne présidentielle de préserver les hauts-fourneaux, avait d’abord été mis en vente sur le site Internet d’enchères Ebay. Les offres avaient alors atteint 5 100 euros avant que le site ne décide par erreur fin août de retirer la stèle de ses produits.

"Quand Ebay a retiré l’annonce, on a eu une dizaine de contacts dont trois sérieux. Deux personnes voulaient l’acheter 3 000 euros, l’une qui voulait l’utiliser à des fins politiques et un chef d’entreprise lorrain qui voudrait la faire vivre dans un autre combat", a précisé Frédéric Weber.

Le produit de la vente de cette stèle sera reversé aux Restos du cœur et  aux œuvres sociales de Force Ouvrière.

Avec dépêches

Première publication : 07/09/2013

  • INDUSTRIE

    ArecelorMittal signe l'acte d'arrêt définitif des hauts-fourneaux de Florange

    En savoir plus

  • SIDÉRURGIE

    ArcelorMittal détaille son plan aux syndicats, des "zones d'ombre" subsistent

    En savoir plus

  • SIDÉRURGIE

    Ulcos à Florange, un projet "vert" pas encore mûr

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)