Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

Asie - pacifique

Islamabad libère sept responsables taliban afghans

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/09/2013

Sept Afghans occupant des postes à responsabilité au sein des Taliban vont être libérés par le Pakistan, qui indique que la décision a été prise pour aider le processus de paix en Afghanistan. En 2012, 26 militants taliban avaient été libérés.

Le Pakistan a annoncé samedi la libération de sept Afghans, responsables au sein des talibans, une mesure destinée à aider le processus de paix en Afghanistan, pays voisin, et qui intervient quelques jours après la visite du président afghan à Islamabad.

"Afin de faciliter le processus afghan de réconciliation, le Pakistan libère sept talibans détenus, à savoir Mansoor Dadullah, Said Wali, Abdul Manan, Karim Agha, Sher Afzal, Gul Muhammad et Muhammad Zai", a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Islamabad avait libéré 26 militants talibans en 2012, a ajouté le ministère.

Ces libérations interviennent quelques jours après la visite de deux jours du président afghan Hamid Karzai au Pakistan pour y rencontrer, pour la première fois, le nouveau Premier ministre Nawaz Sharif.

Hamid Karzaï a demandé au Pakistan, historiquement proche des talibans afghans, de l'aider à établir un dialogue direct avec les insurgés pour mettre fin à 12 ans de guerre dans son pays.

Il s'agissait de la première visite du président Karzaï depuis 18 mois chez son voisin pakistanais, avec lequel il entretient des rapports orageux. Kaboul accuse en effet régulièrement Islamabad de déstabiliser son pays en soutenant les rebelles talibans en lutte contre les fragiles forces nationales afghanes et leurs alliés de l'Otan.

M. Karzaï tentait avec cette visite de convaincre Islamabad de faire pression sur les talibans, qui utilisent le Pakistan comme base arrière, pour discuter de paix directement avec lui.

Les responsables afghans estiment que les libérations de talibans détenus permettent de montrer leur bonne volonté aux insurgés et espèrent que ces ex-détenus convaincront la direction des talibans de se joindre aux pourparlers de paix.

Mais de nombreux analystes jugent que ces libérations n'ont aucun impact sur le processus de réconciliation afghan, car des talibans libérés seraient retournés sur le terrain de combat et Islamabad n'a pas rendu leur liberté aux prisonniers considérés comme les plus influents, tels le mollah Abdul Ghani Baradar.

AFP

Première publication : 07/09/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Des souvenirs de la maison de Ben Laden au musée de la CIA

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Traque de Ben Laden : un rapport pointe l'incompétence du Pakistan

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vidéo : "J'ai tué Ben Laden", le récit du soldat américain qui a exécuté l'ennemi public n°1

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)