Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Australiens votent pour les législatives, l'opposition conservatrice favorite

© AFP | Tony Abbott, le candidat du parti libéral

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/09/2013

Après six années au pouvoir, les travaillistes australiens devraient passer la main, alors que quelque 14,7 millions d’électeurs se rendent aux urnes ce samedi pour renouveler leur Parlement. L’opposition conservatrice est en tête des sondages.

Ces dernières semaines, les enquêtes d’opinion se sont multipliées sans que la tendance s’inverse. Vendredi encore, à la veille du scrutin législatif de ce samedi 7 septembre, qui doit renouveler les 150 sièges de la chambre basse du parlement, le Parti libéral (conservateur) faisait la course en tête.

Les conservateurs pourraient engranger 54 % des voix, contre 46 % au Labor, le Parti travailliste au pouvoir. Les sondages évoquent même la constitution d’une confortable majorité conservatrice, avec 90 sièges remportés sur les 150 en jeu. Tony Abbott, chef de file des libéraux, prendrait alors la tête du nouveau gouvernement.

L’Australie est aujourd’hui confrontée à un fléchissement de sa croissance, notamment à cause de la baisse des coûts des matières premières. Reste que c'est l’un des rares pays riches à être parvenu à éviter la crise économique mondiale, notamment en raison de l’abondance de ses ressources.

Luttes intestines

Kevin Rudd, Premier ministre sortant, a fondé sa campagne sur cette "bonne gestion" de la crise par son gouvernement. Mais au-delà des données économiques, les Australiens pourraient bien sanctionner l'attitude du clan travailliste ces derniers mois.

Le parti, en proie aux luttes intestines, a multiplié les signaux d’instabilité au cours de ses six années de pouvoir. Kevin Rudd, Premier ministre entre 2007 et 2010, s’est vu écarté du pouvoir par son propre clan, qui lui a préféré la plus lisse Julia Gillard.

En juin dernier, Gillard, mal en point dans les sondages, a été à son tour renversée par ses alliés. La toute première femme à diriger un gouvernement en Australie a été remplacée sans ménagement par… Kevin Rudd. Une affaire qui pourrait bien coûter les rênes du pouvoir au Labor.

Avec dépêches

Première publication : 07/09/2013

  • AUSTRALIE

    Australie: à la veille des élections, l'opposition conservatrice donnée en tête

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Réputé misogyne, Tony Abbott reste favori des législatives en Australie

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Kevin Rudd prend la tête du gouvernement australien à la place de Julia Gillard

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)