Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

SPORT

US Open : Gasquet va devoir sortir le grand jeu face à Nadal en demi-finale

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/09/2013

Pour décrocher son billet pour la finale de l'US Open, Richard Gasquet va devoir se débarrasser, samedi, de l'homme fort du moment, Rafael Nadal. Le Français n'a jamais gagné contre l'Espagnol depuis leurs débuts professionnels.

Avant d’aborder sa demi-finale à l’US Open face à Rafael Nadal, Richard Gasquet sait que les statistiques sont contre lui. En dix rencontres sur le circuit ATP, le Français s’est incliné à chaque fois contre l’Espagnol. Lors de leurs cinq derniers matchs, il n’a pas réussi à remporter un seul set.

Alors que le Majorquin est invaincu cette saison sur ciment et qu’il cherche à reprendre la place de numéro un mondial, Richard Gasquet va devoir signer un exploit samedi s’il veut avoir une chance d’aller en finale. "Pour le battre, il ne faudra pas que je sois bon, il faudra que je sois monstrueux", a-t-il ainsi déclaré en conférence de presse.

"Tout le monde est intimidé à l’idée de jouer Nadal avec la confiance qu’il a en ce moment. Il y a toujours un peu de craintes avant de l’affronter mais il y a aussi beaucoup d’envie et de plaisir à l’idée de faire ce match. C’est un vrai bonheur pour moi de jouer une demi-finale de ce tournoi contre lui", a-t-il ajouté.

Il est vrai que les deux tennismen s’apprécient sur et en dehors des courts. Né la même année, en 1986, à quinze jours de différence, ils se connaissent depuis l’enfance. Leur première rencontre remonte à 1999 au tournoi des Petits As à Tarbes.

À cette époque, Richard Gasquet, déjà l’un des grands espoirs du tennis tricolore, avait remporté sa seule et unique victoire contre l’Espagnol en le battant en quart de finale. Quatorze ans plus tard, cette compétition reste un bon souvenir, mais le Français veut aujourd’hui aller plus loin : "C’est bien de gagner dans un tournoi de moins de 14 ans, mais c’est mieux de gagner chez les pros. La vie est longue, on n’a que 27 ans alors pourquoi pas?".

Le soutien tricolore

Pour se motiver et prendre confiance, "Richie", comme il est surnommé, peut compter sur le camp tricolore. "Beaucoup considèrent que c’est quasiment mission impossible de battre Nadal en ce moment, mais Richard nous a montré des choses magnifiques. Avec sa percussion et son jeu il peut déranger n’importe qui. Pourquoi pas Nadal", a souligné Arnaud Clément, le capitaine de l’Équipe de France de Coupe Davis.

Le seul Français à avoir atteint une finale de l’US Open, Cédric Pioline, en 1993, se permet aussi de donner quelques conseils à son héritier. Selon lui, Richard Gasquet va devoir passer à l’attaque pour prétendre à la victoire : "Il ne faudra pas que Richard soit attentiste, qu’il laisse trop jouer Nadal car sinon il va commencer à visiter le court et il va s’épuiser. Il va devoir avancer pour bousculer un Nadal très en forme".

De son côté, Rafal Nadal joue la prudence. Même si tous les voyants sont au beau fixe pour lui, il ne veut pas sous-estimer son adversaire. "Si je ne fais pas un super match contre Richard, je regarderai la finale à la télévision. Il a enregistré une belle victoire contre un joueur qui ne lui réussissait pas (NDLR : contre David Ferrer en quart de finale), ça va lui donner beaucoup de confiance", assure le numéro 2 mondial.


 

Première publication : 07/09/2013

  • TENNIS

    US Open : Gasquet s'offre une demi-finale face à Nadal

    En savoir plus

  • TENNIS

    US Open : Gasquet en quarts de finale, Federer éliminé en huitièmes

    En savoir plus

  • TENNIS

    US Open : Rafael Nadal chasse la place de numéro un à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)