Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Vaste opération anti-islamiste de l'armée égyptienne dans le Sinaï

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2013

L'armée égyptienne a mené samedi une opération contre des militants islamistes dans le nord du Sinaï. Au moins 31 d'entre eux ont été tués ou blessés, et 15 militants ont été arrêtés. Au même moment au Caire, une bombe artisanale a explosé.

L'armée égyptienne a lancé une vaste opération contre des militants islamistes dans le nord du Sinaï, tuant ou blessant au moins 31 d'entre eux, a-t-on appris samedi 7 septembre de sources sécuritaires. Des dizaines de véhicules blindés appuyés par des hélicoptères Apache ont participé à l'offensive près de la ville de Cheikh Zouweid, à quelques kilomètres de la frontière avec la bande de Gaza. Quinze insurgés ont êté arrêtés, selon les mêmes sources.

Au même moment, au Caire, une bombe artisanale a explosé dans un commissariat du quartier populaire de Boulak el Dakrour, sans faire de blessé, a rapporté l’agence Mena.

Des militaires égyptiens avaient auparavant découvert des explosifs à Suez, sur la ligne de chemin de fer menant à Ismaïlia, toujours selon Mena. Le trafic ferroviaire a été suspendu pour permettre à l'armée d'inspecter les voies, a ajouté le journal Al-Ahram en citant une source militaire.

Depuis le renversement du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée le 3 juillet, l'Égypte est entrée dans une spirale de violences qui a culminé lors de la dispersion meurtrière de deux campements pro-Morsi le 14 août au Caire.

Avec dépêches

Première publication : 07/09/2013

  • ÉGYPTE

    Vidéo : un navire attaqué au lance-roquettes sur le canal de Suez

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Vers une dissolution de l'Association des Frères musulmans en Égypte ?

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le ministre égyptien de l'Intérieur visé par un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)