Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

  • Hollande : Assad "n'est pas un partenaire de la lutte contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Contre-offensive des pro-russes à l'Est, Kiev en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Macron prêt à autoriser "toutes les entreprises" à déroger aux 35 heures

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

Asie - pacifique

Australie : le nouveau Premier ministre Tony Abbott veut lutter contre l’immigration

© AFP | Tony Abbott, prochain Premier ministre australien.

Texte par Yona HELAOUA

Dernière modification : 08/09/2013

Tony Abbott, dont le parti conservateur vient de gagner les élections en Australie, a promis dimanche de s’attaquer en priorité à l’immigration, en renforçant la surveillance des bateaux de migrants asiatiques venant demander l’asile.

Le futur Premier ministre australien, le conservateur Tony Abbott, a donné sa première interview dimanche 8 septembre au "Herald Sun". Parmi ses priorités "les plus urgentes" figurent le retrait de la taxe carbone – que doivent payer les plus gros pollueurs du pays et notamment la très puissante industrie minière – instaurée par les travaillistes, ainsi que le blocage des migrants qui arrivent de l’Asie par bateau pour demander l’asile.

"Nous allons rapidement mettre en place 'l’Opération frontières souveraines' ( le programme des conservateurs pour réduire l’immigration illégale, ndlr), dont l’une des mesures est de mieux intercepter les bateaux et, quand cela sera possible, de leur faire faire demi-tour, plutôt que de les escorter jusqu’à Christmas Island (où se trouve un centre de détention temporaire pour immigrés, ndlr )", a annoncé Tony Abbott.

Visas de "protection temporaire" versus droit d’asile

D’autres mesures pour réduire l’immigration ont été proposées par le parti conservateur pendant la campagne électorale. Depuis juillet 2012, 30 000 migrants sont arrivés par bateau en Australie. Tony Abbott compte leur accorder des visas de "protection temporaire" renouvelables tous les trois ans, et expulser ceux dont la sécurité n’est plus menacée dans leur pays d’origine. Tony Abbott a également promis de rendre plus compliquée la possibilité de faire appel pour les migrants à qui l’asile a été refusé.

Le travailliste Kevin Rudd, Premier ministre sortant © AFP

Le parti conservateur australien a remporté haut la main les élections samedi, après six ans de pouvoir travailliste. La commission électorale australienne a confirmé que la formation de Tony Abbott avait remporté 88 sièges à la Chambre des représentants, contre 57 pour le parti de Kevin Rudd, Premier ministre sortant.

Celui-ci a d’ailleurs rapidement reconnu sa défaite face à Tony Abbott, 55 ans, et lui a souhaité "bonne chance". Le parti conservateur a bénéficié du soutien du groupe de presse de Rupert Murdoch, largement dominant en Australie. Il a aussi profité des luttes intestines au sein du parti travailliste, qui ont fini par lasser les Australiens.

Première publication : 08/09/2013

  • ÉLECTIONS LÉGISLATIVES

    Australie : les conservateurs en tête aux législatives

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Réputé misogyne, Tony Abbott reste favori des législatives en Australie

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Désavouée par son parti, le Premier ministre Julia Gillard poussée à la démission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)