Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

SPORT

Équipe de France : Benzema sur le banc contre la Biélorussie ?

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2013

Incapable de marquer un but en équipe de France depuis 15 rencontres, Karim Benzema est sous le feu des critiques. Après une prestation décevante contre la Géorgie, l'attaquant pourrait perdre sa place de titulaire mardi face à la Biélorussie.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Lorsque Karim Benzema a été remplacé vendredi soir par André-Pierre Gignac à l’heure de jeu, lors du match contre la Géorgie, Didier Deschamps n’a pas accordé un seul regard à son joueur. Le visage fermé, l’attaquant du Real Madrid est allé s’asseoir sur le banc après une nouvelle prestation décevante. Après ce match du 6 septembre, l’ancien Lyonnais compte 1217 minutes sans avoir inscrit de but sous les couleurs tricolores.

Conscient de la gravité de la situation, Karim Benzema a fait profil bas après la rencontre, qui s’est soldée par un match nul (0-0) : "Je sais quand j’ai été bon et quand je n’ai pas été bon. Ce soir, ça a été difficile, je ne vais pas dire que j’ai été extraordinaire. À moi, à titre personnel, de faire mieux au prochain match. (…) Aujourd’hui, je n’ai pas été terrible, mais il faut se concentrer pour le prochain match et aller chercher les trois points pour le barrage".

Alors que la France n'a quasiment plus de chances de décrocher la première place de son groupe (l'Espagne a trois points d'avance), synonyme de qualification directe pour le Mondial 2014, elle vise désormais une place de barragiste. Une victoire devrait suffire pour les Bleus face à la Biélorussie ou la Finlande pour assurer leur deuxième place, mais le manque de réussite des attaquants jette le doute. Les Bleus n’ont pas trouvé le chemin des filets depuis cinq rencontres.

Symbole de ce malaise, Benzema concentre les critiques. "J’aime beaucoup Karim, mais il y a un problème. Il a été très décevant dans l’allure générale comme dans la réussite. On attend beaucoup plus de lui. Un joueur titulaire au Real Madrid ne peut pas être aussi mauvais qu’on le dit", s’est ainsi emporté le président de la Fédération Noël le Graët.

Le choix de Didier Deschamps

Face à ce changement de ton, la place de titulaire de Benzema en équipe de France est remise en question. Remplacé prématurément contre la Géorgie, le joueur de 25 ans pourrait se retrouver sur le banc mardi en Biélorussie.

Même si Didier Deschamps n’a pas confirmé cette mise à l'écart, il laisse planer le doute. "Un malaise Benzema en équipe de France ? Non. Le plus important, c’est l’équipe. Je ferai des choix pour mardi. J’ai onze choix à faire pour le début de match face aux Biélorusses et pas seulement un poste. Il faudra avoir l’équipe la plus performante possible", a-t-il ainsi déclaré dimanche dans l’émission Téléfoot.

L’entraîneur des Bleus pourrait aussi choisir d’adopter un autre système en revenant au 4-2-3-1, après l’échec du 4-4-2. "J’ai opté pour ce schéma en Géorgie. C’était pour avoir plus de présence dans la surface adverse, mais cela pose des problèmes d’équilibre et cela nuit aux automatismes. Je connais aujourd’hui le système qui nous convient le mieux", avait-t-il expliqué la veille en conférence de presse.

"Je n’ai pas de solution miracle mais il ne faut pas s’auto-flageller non plus, il faut persévérer pour inverser la tendance", a ajouté Didier Deschamps. Mais alors qu’il ne reste que deux matches dans les phases de qualifications, le temps presse pour le sélectionneur. Même si la France décroche un ticket pour les barrages, elle devra sérieusement améliorer son niveau pour espérer aller à Rio en 2014.

Première publication : 08/09/2013

  • FOOTBALL

    Mercato : Eto'o à Chelsea, Benzema à Arsenal ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Affaire Zahia : renvoi du procès de Ribéry et Benzema

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Benzema convoqué par la justice à Madrid, le jour du match France-Espagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)