Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

SPORT

Biélorussie – France : les Bleus doivent se reprendre

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/09/2013

L'équipe de France doit se ressaisir, mardi en Biélorussie, pour remporter un succès qui la fuit depuis cinq rencontres. Une victoire qui pourrait lui assurer la deuxième place du groupe I, synonyme de billet pour les barrages au Mondial-2014.

L’équipe de France n’a rien réglé de ses problèmes vendredi en Géorgie (0-0) et en aura sans doute encore à résoudre après le match à Gomel (Biélorussie) mardi 10 septembre, mais au moins peut-elle y valider quasiment un ticket en barrages si elle gagne enfin. Car un succès assurerait probablement sa place à la France parmi les huit meilleurs deuxièmes qui s’affronteront lors des barrages à la Coupe du Monde 2014 les 15 et 19 novembre prochain. Il la protègerait aussi d’un hypothétique retour de la Finlande, troisième à cinq points et qui viendra au Stade de France en octobre.


Ce devrait être simple mais rien ne l’est pour ces Bleus
. Le mal dure depuis cinq matches quels que soient l’animation, le système, les hommes. Les Tricolores ne marquent plus, Karim Benzema concentre les critiques avec ses vingt heures de mutisme cumulées, et rien ne dit que cela va changer.

Retours de Matuidi et Pogba

Olivier Giroud, associé en pointe à Benzema et qui a attendu la sortie de son partenaire pour enfin être dangereux face au but sans y être pour autant efficace, a déploré un manque de soutien des milieux de terrain en Géorgie. Les retours de suspension de Blaise Matuidi, habitué à porter le surnombre avec le Paris Saint-Germain, et plus encore de Paul Pogba, excellent avec la Juventus, pourraient apporter un début de solution. Le champion du monde des moins de 20 ans, le plus grand espoir du football français, doit apporter sa sûreté technique et cette capacité unique qu'il a de franchir les lignes et de se projeter vers l'avant.

Le 4-4-2, totalement inopérant vendredi, sera-t-il maintenu ou Didier Deschamps préférera-t-il revenir au schéma préférentiel de l'équipe de France en 4-2-3-1, histoire de repositionner Mathieu Valbuena dans l'axe, son poste de prédilection ? Pour l'instant, le patron des Bleus tourne en rond sans trouver la solution idéale.

L'état physique de Franck Ribéry est une autre question majeure. Le staff français gardait bon espoir d'aligner le Bavarois, touché au fessier et resté en soins samedi et dimanche. Un forfait du meilleur joueur UEFA de la saison serait un gros coup dur pour une formation sans assurance et qui serait alors privée de son leader technique.

Mais au-delà de l'aspect purement comptable, c'est donc aussi un peu de confiance en soi que les Bleus veulent retrouver à Gomel, cité biélorusse sans charme qui semble encore figée dans l'ère soviétique et située à seulement 132 km de Tchernobyl, lieu de la catastrophe nucléaire de 1986. 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 09/09/2013

  • MONDIAL 2014

    Équipe de France : Benzema sur le banc contre la Biélorussie ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : la France dans l’impasse

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : la France tenue en échec en Géorgie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)