Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

L'investisseur Carl Icahn renonce à Dell

© Dell/Flickr

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/09/2013

La bataille pour le contrôle du géant de l'informatique Dell vient de tourner à l'avantage de son fondateur, Michael Dell. Le célèbre investisseur Carl Icahn vient, en effet, de renoncer à se porter acquéreur du groupe.

Il est venu, il a vu, mais il a échoué. Le célèbre investisseur américain Carl Icahn n'est pas habitué à perdre, mais il a dû, lundi 9 septembre, s'avouer vaincu dans son bras de fer contre Michael Dell pour le contrôle du géant américain de l'informatique Dell.

Dans une lettre adressée aux actionnaires du groupe, il a regretté ne pas pouvoir "poursuivre ses efforts pour vaincre" Michael Dell. Depuis plusieurs mois, ce combat de milliardaires pour le contrôle de l'un des fleurons en péril de l'industrie informatique américaine avait passionné le petit monde de la finance.

Face aux difficultés du groupe, Michael Dell avait proposé, en février 2013, de racheter le groupe qu'il avait fondé pour le faire sortir de la Bourse et ainsi le soustraire aux exigences des actionnaires. Très vite, Carl Icahn avait décidé de jouer les trouble-fête. L'investisseur - qui s'est fait un nom en usant son argent pour influer sur la stratégie des groupes dont il possède des actions - estimait que le prix proposé aux actionnaires par Michael Dell était trop bas. Il avait donc décidé de se porter lui-même candidat à la reprise de Dell.

Retournement de situation

Dans un premier temps, la stratégie de Carl Icahn semblait payante. Michael Dell a accepté, au début de l'été, de relever son offre de rachat des actions. Le conseil d'administration, qui avait tout d'abord soutenu l'offre de Michael Dell, était, en outre, de plus en plus partagé entre les deux hommes.

Mais en reportant plusieurs fois la date du vote fatidique en conseil d'administration et, surtout, en changeant les règles de vote, Michael Dell s'est peu à peu assuré que son offre allait remporter la mise le 12 septembre.

Carl Icahn a donc préféré jeter l'éponge quelques jours avant le vote en qualifiant les agissement de Michael Dell de "dignes de ceux d'une dictature".

Première publication : 09/09/2013

  • TECHNOLOGIES

    Pourquoi Apple devrait se méfier de la générosité de l’investisseur Carl Icahn

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    Dell rachète... Dell

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)