Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

  • En direct : suivez le match PSG - FC Barcelone

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Economie

L'investisseur Carl Icahn renonce à Dell

© Dell/Flickr

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/09/2013

La bataille pour le contrôle du géant de l'informatique Dell vient de tourner à l'avantage de son fondateur, Michael Dell. Le célèbre investisseur Carl Icahn vient, en effet, de renoncer à se porter acquéreur du groupe.

Il est venu, il a vu, mais il a échoué. Le célèbre investisseur américain Carl Icahn n'est pas habitué à perdre, mais il a dû, lundi 9 septembre, s'avouer vaincu dans son bras de fer contre Michael Dell pour le contrôle du géant américain de l'informatique Dell.

Dans une lettre adressée aux actionnaires du groupe, il a regretté ne pas pouvoir "poursuivre ses efforts pour vaincre" Michael Dell. Depuis plusieurs mois, ce combat de milliardaires pour le contrôle de l'un des fleurons en péril de l'industrie informatique américaine avait passionné le petit monde de la finance.

Face aux difficultés du groupe, Michael Dell avait proposé, en février 2013, de racheter le groupe qu'il avait fondé pour le faire sortir de la Bourse et ainsi le soustraire aux exigences des actionnaires. Très vite, Carl Icahn avait décidé de jouer les trouble-fête. L'investisseur - qui s'est fait un nom en usant son argent pour influer sur la stratégie des groupes dont il possède des actions - estimait que le prix proposé aux actionnaires par Michael Dell était trop bas. Il avait donc décidé de se porter lui-même candidat à la reprise de Dell.

Retournement de situation

Dans un premier temps, la stratégie de Carl Icahn semblait payante. Michael Dell a accepté, au début de l'été, de relever son offre de rachat des actions. Le conseil d'administration, qui avait tout d'abord soutenu l'offre de Michael Dell, était, en outre, de plus en plus partagé entre les deux hommes.

Mais en reportant plusieurs fois la date du vote fatidique en conseil d'administration et, surtout, en changeant les règles de vote, Michael Dell s'est peu à peu assuré que son offre allait remporter la mise le 12 septembre.

Carl Icahn a donc préféré jeter l'éponge quelques jours avant le vote en qualifiant les agissement de Michael Dell de "dignes de ceux d'une dictature".

Première publication : 09/09/2013

  • TECHNOLOGIES

    Pourquoi Apple devrait se méfier de la générosité de l’investisseur Carl Icahn

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    Dell rachète... Dell

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)