Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 09/09/2013

L’augmentation du prix de l’oignon attise la colère des Indiens

Aujourd’hui sur le net, l’augmentation du prix de l’oignon provoque la colère des internautes Indiens. Le casting annoncé pour le film « 50 nuances de Grey » déplaît fortement aux fans. Et un artiste réalise des portraits sur ses doigts.

L’augmentation du prix de l’oignon attise la colère des Indiens

Vendus 9 roupies, soit environ 10 centimes d’euro le kilo, les oignons disponibles sur un site de vente en ligne s’arrachent comme des petits pains en Inde. Et pour cause, cette plateforme d’achats groupés en propose 3000 kilos chaque jour pendant une semaine à un prix au moins 5 fois inférieur à celui du marché. Du coup, la demande est telle que le site a connu une panne, jeudi dernier.
 
Un succès qui s’explique par l’envolée, ces derniers mois, du prix de ce légume qui constitue un ingrédient essentiel de la cuisine indienne. Sur les réseaux sociaux, des internautes ironisent donc face à cette situation en le présentant comme un produit de luxe devenu trop cher pour les classes populaires, tandis que d’autres font circuler sur Internet des recettes de cuisine sans oignon.
 
Une augmentation qui alimente également la colère de la rue alors que le pays est frappé par une inflation galopante. Pour faire face à cette crise de l’oignon provoquée notamment par une baisse des récoltes cette année, le gouvernement a décidé d’en importer du Pakistan voisin pour tenter de répondre à la demande.

Pas suffisant pour les partis de l’opposition qui se sont également emparés de la question. Le BJP a ainsi récemment organisé une vente d’oignons à prix cassés à New Delhi pour protester contre la politique économique du gouvernement. Un sujet qui à l’approche des législatives prévues l’an prochain dans le pays pourrait bien devenir un enjeu électoral majeur dans les mois à venir.

 

Des internautes contestent le casting de « 50 nuances de Grey »

Ce sont finalement Charlie Hunnam et Dakota Johnson, deux acteurs relativement peu connus, qui ont été choisi pour incarner au cinéma les personnages principaux de « 50 nuances de Grey ». La nouvelle a été annoncée lundi dernier sur Twitter par E.L. James, l'auteur de ce roman érotique qui a connu un succès retentissant à travers le monde.

Un casting confirmé par les studios Universal qui n'est pas du goût de tous les fans de la célèbre trilogie littéraire. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont en effet exprimé leur déception face à ce choix d'acteurs qui, d'après eux, ne correspond pas au couple d'amants dépeints dans le livre.

Des fans insatisfaits qui ont d’ailleurs d'autres idées en tête pour la distribution des rôles dans le film. Une pétition a ainsi été lancée sur le site Change.org pour appeler les producteurs à changer d'avis, et à embaucher Matt Bomer et Alexis Bledel pour cette adaptation cinématographique très attendue. Un texte qui revendique pas moins de 72 000 signatures.

Et sur Facebook, des internautes s'imaginent déjà ce à quoi pourraient ressembler les affiches de « 50 Nuances de Grey » avec ce nouveau casting. Mais pas de quoi impressionner Dana Brunetti, co-producteur du film, qui s'efforce de défendre le choix des acteurs sur Twitter.

Toujours est-il que le public hésite de moins en moins à contester les décisions des studios de cinéma. Ainsi, des fans de Batman se mobilisent depuis le mois dernier sur Internet pour que Ben Affleck qui doit succéder à Christian Bale ne joue pas le rôle de leur héros favori dans le prochain film du vengeur masqué.


De l’art sur le bout des doigts

Déguiser ses doigts en célébrités, en personnages de fiction ou encore en figures historiques… c’est le travail que l’artiste connu sous le pseudo Dito von Tease propose de découvrir à travers les nombreuses photos publiées sur son blog « Ditology ». Des clichés qui nécessitent à chaque fois de longues heures de travail pour arriver à un résultat impressionnant de réalisme et qui ne devraient pas manquer de surprendre les internautes.


Des drapeaux de pays en nourriture

A l’occasion de l’édition 2013 du festival culinaire international de Sydney, une agence de communication australienne a décidé de revisiter les drapeaux de plusieurs pays dans le monde en utilisant des aliments typiques de chacune des nations représentée. Le drapeau italien est ainsi composé de basilic, de pâtes et de tomates, celui de la Grèce de feta et d’olives et celui du Japon de thon et de riz… Un projet très visuel qui mettra l’eau à la bouche de tous les utilisateurs du web.


Vidéo du jour

Pour faire la promotion du film Iron Man 3 disponible depuis peu sur son site, une plateforme britannique de vidéo à la demande a invité Jeff Wright à recréer l’armure portée par Tony Stark dans les films du superhéros en utilisant uniquement des ballons de baudruche. Un défi que l’artiste américain a finalement relevé comme on peut le voir dans ce clip en time-lapse qui circule sur la Toile et pour lequel 364 ballons et près de 10 heures auront été nécessaires afin d’obtenir un résultat plutôt fidèle au modèle original.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus