Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

SPORT

Samuel Eto’o lâche le Cameroun

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/09/2013

Samuel Eto’o a annoncé à ses coéquipiers sa retraite internationale à l’issue du match remporté par les Lions Indomptables face à la Libye (1-0). L’attaquant a surpris tout le monde alors que le Cameroun peut se qualifier pour le Mondial-2014.

Samuel Eto’o est insaisissable. Alors que le Cameroun a décroché le 8 septembre le dernier billet pour le troisième et dernier tour des éliminatoires au Mondial-2014, le capitaine des Lions Indomptables a décidé d’arrêter sa carrière internationale. Après un succès 1-0 obtenu face à la Libye, l’attaquant de Chelsea, sorti sur blessure, a ainsi annoncé à ses coéquipiers qu’il prenait sa retraite. "C’est difficile à accepter. Le Cameroun perd un joueur comme Samuel Eto’o et c’est vraiment difficile à avaler, a déclaré sur RFI son coéquipier Jacques Zoua. On n’a pas le choix. S’il veut revenir, cela nous fera du bien. On espère que sa décision va changer."

Le choix du joueur est inattendu mais il peut s’expliquer par les problèmes qu’entretient l’attaquant avec le sélectionneur du Cameroun Volker Finke. En effet, Samuel Eto’o, qui n’a pas pris part aux entraînements la semaine dernière préférant s’isoler, avait menacé de ne pas disputer le match face à la Libye si ses coéquipiers Carlos Kameni et Achille Webo n’étaient pas titulaires. Mais le technicien allemand a tenu bon face aux caprices de sa star et ni Kameni ni Webo ne furent titularisés.

Une retraite internationale définitive ?

Le ministre des Sports camerounais avait alors été dépêché sur place pour régler le problème. Samuel Eto’o était alors finalement revenu sur sa décision et avait bien participé à la rencontre. Sa dernière avec les quadruples champions d’Afrique ?

La question se pose car ce n’est pas la première fois que Samuel Eto’o annonce ne plus vouloir jouer avec le Cameroun. Revenu en sélection en juin dernier, le joueur a, à plusieurs reprises, fait faux bond à son pays, notamment lors des deux derniers matchs des éliminatoires au Mondial-2014. Le Cameroun devrait donc disputer les barrages sans sa star. Mais reste à savoir si cette retraite internationale est vraiment définitive...

Première publication : 09/09/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : le Cameroun décroche le dernier billet pour le 3e tour des qualifications

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mercato : Samuel Eto'o rejoint officiellement Chelsea

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mercato : Samuel Eto'o fait un appel du pied à José Mourinho

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)