Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

SPORT

Samuel Eto’o lâche le Cameroun

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/09/2013

Samuel Eto’o a annoncé à ses coéquipiers sa retraite internationale à l’issue du match remporté par les Lions Indomptables face à la Libye (1-0). L’attaquant a surpris tout le monde alors que le Cameroun peut se qualifier pour le Mondial-2014.

Samuel Eto’o est insaisissable. Alors que le Cameroun a décroché le 8 septembre le dernier billet pour le troisième et dernier tour des éliminatoires au Mondial-2014, le capitaine des Lions Indomptables a décidé d’arrêter sa carrière internationale. Après un succès 1-0 obtenu face à la Libye, l’attaquant de Chelsea, sorti sur blessure, a ainsi annoncé à ses coéquipiers qu’il prenait sa retraite. "C’est difficile à accepter. Le Cameroun perd un joueur comme Samuel Eto’o et c’est vraiment difficile à avaler, a déclaré sur RFI son coéquipier Jacques Zoua. On n’a pas le choix. S’il veut revenir, cela nous fera du bien. On espère que sa décision va changer."

Le choix du joueur est inattendu mais il peut s’expliquer par les problèmes qu’entretient l’attaquant avec le sélectionneur du Cameroun Volker Finke. En effet, Samuel Eto’o, qui n’a pas pris part aux entraînements la semaine dernière préférant s’isoler, avait menacé de ne pas disputer le match face à la Libye si ses coéquipiers Carlos Kameni et Achille Webo n’étaient pas titulaires. Mais le technicien allemand a tenu bon face aux caprices de sa star et ni Kameni ni Webo ne furent titularisés.

Une retraite internationale définitive ?

Le ministre des Sports camerounais avait alors été dépêché sur place pour régler le problème. Samuel Eto’o était alors finalement revenu sur sa décision et avait bien participé à la rencontre. Sa dernière avec les quadruples champions d’Afrique ?

La question se pose car ce n’est pas la première fois que Samuel Eto’o annonce ne plus vouloir jouer avec le Cameroun. Revenu en sélection en juin dernier, le joueur a, à plusieurs reprises, fait faux bond à son pays, notamment lors des deux derniers matchs des éliminatoires au Mondial-2014. Le Cameroun devrait donc disputer les barrages sans sa star. Mais reste à savoir si cette retraite internationale est vraiment définitive...

Première publication : 09/09/2013

  • FOOTBALL

    Mondial-2014 : le Cameroun décroche le dernier billet pour le 3e tour des qualifications

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mercato : Samuel Eto'o rejoint officiellement Chelsea

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mercato : Samuel Eto'o fait un appel du pied à José Mourinho

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)