Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Ultime espoir de retrouver des rescapés du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Afrique

Des combats entre la Séléka et les pro-Bozizé font près de 100 morts

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/09/2013

Les combats entre les forces du nouveau régime centrafricain et les partisans de l’ex-président François Bozizé ont fait près de 100 morts, dimanche et lundi, dans l’ouest du pays. MSF accuse les deux camps d'"atrocités" contre la population.

Six mois après la chute de l’ex-président François Bozizé, les violences continuent de ravager la Centrafrique divisée entre les partisans de l’ancien chef d’État et ceux de la coalition rebelle Séléka, actuellement au pouvoir.

Dimanche 8 et lundi 9 septembre, de nouveaux affrontements entre les deux factions ont fait "près de 100 morts" dans la région de Bossangoa (ouest), selon un nouveau bilan établi ce mercredi par la présidence centrafricaine.

"Tout compris, pour ce qui s'est passé dans les zones de Bossangoa et de Bouca (ouest), nous estimons le bilan à l'heure actuelle à près de 100 morts et une cinquantaine de blessés", a déclaré à la radio nationale le porte-parole de la présidence, Guy-Simplice Kodégué, qui avait fait état lundi d'"au moins 60 morts". Ce bilan n'est pas définitif, a-t-il ajouté, en saluant "l'action des ONG internationales" qui ont pris en charge les blessés.

"Exécutions sommaires, maisons incendiées"

Mercredi, l'organisation humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a indiqué avoir pris en charge 26 personnes, dont huit femmes et six enfants, "blessées soit par des machettes soit par des armes à feu" dans la seule localité de Bouca et a fait état dans un communiqué d'un "nombre indéterminé de personnes tuées, d'exécutions sommaires, de maisons incendiées".

MSF a accusé "les deux parties au conflit" d'avoir délibérément commis des "atrocités" contre la population. Mercredi, aucun combat n'a été signalé dans la région, où des partisans de Bozizé ont pris le contrôle de plusieurs villages, selon des sources militaires.

Ces violences témoignent de l'instabilité qui règne dans le pays depuis que les insurgés de la Séléka menée par Michel Djotodia se sont emparés du pouvoir le 24 mars.

Avec dépêches

Première publication : 11/09/2013

  • REPORTAGE

    Centrafrique : affrontements meurtriers entre la Séléka et les partisans de Bozizé

    En savoir plus

  • CENTRAFRIQUE - AFRIQUE DU SUD

    François Bozizé : "Jacob Zuma n’a pas tenu ses promesses"

    En savoir plus

  • SITUATION HUMANITAIRE

    "Dans certaines régions de Centrafrique, il n’y a plus de médecins"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)