Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Economie

En France, le secteur marchand a détruit près de 140 000 emplois en un an

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2013

D'après les chiffres définitifs publiés par l'Insee, 139 900 emplois ont disparu dans le secteur marchand depuis un an. Rien qu'au deuxième trimestre 2013, 34 600 postes ont été détruits.

L'emploi salarié dans le secteur marchand (hors agriculture) a nettement reculé au 2e trimestre, où 34.600 postes ont disparu (-0,2%), après 4.700 au trimestre précédent, selon des données définitives publiées mercredi par l'Insee.

Sur un an, 139.900 emplois ont été rayés de la carte (-0,9%). La chute est la plus forte dans l'intérim (-5%), dans la construction (-2,1%) et dans l'industrie (-1,5%).

Après une embellie surprise au 1er trimestre dans l'intérim (+10.300 postes), les effectifs dans le travail temporaire diminuent légèrement au deuxième (-4.300 postes). Ils tirent ainsi à la baisse l'emploi dans le secteur tertiaire où ils sont comptabilisés (-7.800 postes).

50 000 postes en moins dans l'industrie

Au deuxième trimestre, la baisse se poursuit dans l'industrie comme dans la construction. Dans l'industrie, l'emploi chute de 0,6% (-19.000 postes), accentuant le rythme des destructions observées au cours des précédents trimestres, souligne l'Insee. Sur un an, ce sont près de 50.000 postes qui ont disparu dans ce secteur.

Dans la construction, la baisse a été au 2e trimestre de 0,5% (-7.700 postes). Sur un an, ce secteur a perdu près de 30.000 postes.

Si on exclut l'intérim, dont l'embellie avait permis de limiter la casse au premier trimestre, le recul de l'emploi marchand s'est accentué au 2e trimestre, note l'Insee, avec 30.300 postes supprimés contre 15.000 au premier trimestre.

AFP

Première publication : 11/09/2013

  • FRANCE

    Les Tondus, ces patrons français qui font la grêve de l'impôt

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La France devrait ralentir le rythme des efforts budgétaires, selon le FMI

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Chômage en France : "Non, le retournement n'est pas là", selon Michel Sapin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)