Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Economie

En France, le secteur marchand a détruit près de 140 000 emplois en un an

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2013

D'après les chiffres définitifs publiés par l'Insee, 139 900 emplois ont disparu dans le secteur marchand depuis un an. Rien qu'au deuxième trimestre 2013, 34 600 postes ont été détruits.

L'emploi salarié dans le secteur marchand (hors agriculture) a nettement reculé au 2e trimestre, où 34.600 postes ont disparu (-0,2%), après 4.700 au trimestre précédent, selon des données définitives publiées mercredi par l'Insee.

Sur un an, 139.900 emplois ont été rayés de la carte (-0,9%). La chute est la plus forte dans l'intérim (-5%), dans la construction (-2,1%) et dans l'industrie (-1,5%).

Après une embellie surprise au 1er trimestre dans l'intérim (+10.300 postes), les effectifs dans le travail temporaire diminuent légèrement au deuxième (-4.300 postes). Ils tirent ainsi à la baisse l'emploi dans le secteur tertiaire où ils sont comptabilisés (-7.800 postes).

50 000 postes en moins dans l'industrie

Au deuxième trimestre, la baisse se poursuit dans l'industrie comme dans la construction. Dans l'industrie, l'emploi chute de 0,6% (-19.000 postes), accentuant le rythme des destructions observées au cours des précédents trimestres, souligne l'Insee. Sur un an, ce sont près de 50.000 postes qui ont disparu dans ce secteur.

Dans la construction, la baisse a été au 2e trimestre de 0,5% (-7.700 postes). Sur un an, ce secteur a perdu près de 30.000 postes.

Si on exclut l'intérim, dont l'embellie avait permis de limiter la casse au premier trimestre, le recul de l'emploi marchand s'est accentué au 2e trimestre, note l'Insee, avec 30.300 postes supprimés contre 15.000 au premier trimestre.

AFP

Première publication : 11/09/2013

  • FRANCE

    Les Tondus, ces patrons français qui font la grêve de l'impôt

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La France devrait ralentir le rythme des efforts budgétaires, selon le FMI

    En savoir plus

  • EMPLOI

    Chômage en France : "Non, le retournement n'est pas là", selon Michel Sapin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)