Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Moyen-orient

Un attentat contre une mosquée chiite de Bagdad fait une trentaine de morts

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/09/2013

Au moins 39 personnes ont été tuées mercredi dans des attaques en Irak, dont une trentaine dans un attentat suicide contre une mosquée chiite à Bagdad. Les violences atteignent cette année des niveaux jamais vus depuis cinq ans.

Au moins trente personnes ont été tuées mercredi 11 septembre en Irak, dans un attentat suicide à la bombe contre une mosquée chiite à Bagdad, ont indiqué des sources sécuritaires et médicales. L'auteur de l'attentat suicide, qui a également fait plus de 50 blessés, dont plusieurs dans un état critique, a fait exploser sa charge à l'entrée de la mosquée Al-Tamimi, dans le quartier mixte de Kasra, au sortir des prières du soir.

Un second kamikaze, repéré par la foule, a été abattu avant de pouvoir agir. "Après que le premier kamikaze a fait exploser sa charge, la foule en a abattu un second qui tentait de pénétrer dans la mosquée. Puis ils ont brûlé son corps", a déclaré un colonel de police sous le couvert de l'anonymat. Fin août, lors d'une vague d'attentats à la voiture piégée dans la capitale, un homme qui venait de garer une de ces voitures avait également été rattrapé par la foule, lardé de coups de couteau, son corps accroché à un poteau et brûlé.

Mercredi, encore au moins neuf personnes ont été tuées dans d'autres attaques, notamment dans le nord du pays.

Les violences qui endeuillent quasi-quotidiennement l'Irak depuis le début de l'année sont les plus meurtrières depuis 2008, avec plus de 4 000 morts depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et de sécurité.

Avec dépêches

Première publication : 11/09/2013

  • IRAK

    Un nouveau chef d'Al-Qaïda en Irak s'affiche à visage découvert sur YouTube

    En savoir plus

  • IRAK

    Colère des Irakiens devant l'incapacité des autorités à faire cesser les violences

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)