Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Rebsamen : "Un président sortant ne doit pas se soumettre à une primaire"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Rebsamen : "La clé, c'est avoir un seul candidat de la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Corée du Sud : la rue en passe de faire chuter la présidente Park Geung-Hye

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jean-Michel Jarre : "L’électro européenne a envahi le monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Corée du Sud : les "chaebols" sous le feu des questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux de Manuel Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'organisation EI perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

Moyen-orient

Un attentat contre une mosquée chiite de Bagdad fait une trentaine de morts

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/09/2013

Au moins 39 personnes ont été tuées mercredi dans des attaques en Irak, dont une trentaine dans un attentat suicide contre une mosquée chiite à Bagdad. Les violences atteignent cette année des niveaux jamais vus depuis cinq ans.

Au moins trente personnes ont été tuées mercredi 11 septembre en Irak, dans un attentat suicide à la bombe contre une mosquée chiite à Bagdad, ont indiqué des sources sécuritaires et médicales. L'auteur de l'attentat suicide, qui a également fait plus de 50 blessés, dont plusieurs dans un état critique, a fait exploser sa charge à l'entrée de la mosquée Al-Tamimi, dans le quartier mixte de Kasra, au sortir des prières du soir.

Un second kamikaze, repéré par la foule, a été abattu avant de pouvoir agir. "Après que le premier kamikaze a fait exploser sa charge, la foule en a abattu un second qui tentait de pénétrer dans la mosquée. Puis ils ont brûlé son corps", a déclaré un colonel de police sous le couvert de l'anonymat. Fin août, lors d'une vague d'attentats à la voiture piégée dans la capitale, un homme qui venait de garer une de ces voitures avait également été rattrapé par la foule, lardé de coups de couteau, son corps accroché à un poteau et brûlé.

Mercredi, encore au moins neuf personnes ont été tuées dans d'autres attaques, notamment dans le nord du pays.

Les violences qui endeuillent quasi-quotidiennement l'Irak depuis le début de l'année sont les plus meurtrières depuis 2008, avec plus de 4 000 morts depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et de sécurité.

Avec dépêches

Première publication : 11/09/2013

  • IRAK

    Un nouveau chef d'Al-Qaïda en Irak s'affiche à visage découvert sur YouTube

    En savoir plus

  • IRAK

    Colère des Irakiens devant l'incapacité des autorités à faire cesser les violences

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)