Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

FRANCE

Malgré l'opposition du maire, un couple homosexuel a convolé dans le Vaucluse

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/09/2013

Malgré le refus de la maire d’extrême-droite Marie-Claude Bompard, deux homosexuelles se sont mariées à Bollène. Une adjointe a célébré l'union mais la polémique est loin d'être terminée. Le couple avait déposé une plainte pour discrimination.

Les deux jeunes Vauclusiennes, que la maire de Bollène (Vaucluse) Marie-Claude Bompard (Ligue du sud) refusait de marier, se sont dit 'oui' mardi devant l'une de ses adjointes, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Il n'y aura pas de pardon. Ce que cette femme elle a fait il n'y aura pas de pardon, ça c'est une chose qui est certaine", a dit à la presse Amandine Gilles, l'une des jeunes mariées, à sa sortie de la mairie.

Il y a eu "beaucoup d'émotion" et "là pour l'instant c'est le bonheur. Après notre combat, n'est pas encore fini, mais là pour aujourd'hui...Ouf ça y est, on a ce qu'on voulait", a-t-elle ajouté.

Après le refus de Mme Bompard de les marier, Amandine Gilles et sa compagne Angélique Leroux avaient porté plainte contre la maire, pour "discrimination dans l'application de la loi en raison de l'orientation sexuelle" et "entrave à l'exécution de la loi par personne dépositaire de l'autorité publique".

Dans un communiqué publié mardi, les adjoints de Mme Bompard ont apporté leur soutien à la maire, estimant qu' "en portant plainte", Mmes Gilles et Leroux "ont déclenché un mécanisme visant à la priver de son droit à la liberté d'expression, donc à sa liberté d'opinion."

Le 23 août, la maire de Bollène avait reçu les deux jeunes femmes pour leur faire part de son refus de les marier "ou de déléguer son pouvoir à un conseiller municipal, fut-il d'opposition, pour le faire à sa place", selon le communiqué.

Dénonçant les "pressions administratives, politiques, médiatiques" et "judiciaires" pesant sur la maire, les adjoints précisent que "c'est donc pour éviter toute éventuelle condamnation pénale à Marie-Claude Bompard que notre collègue Jacqueline Morel a décidé, de sa propre initiative, de procéder à la cérémonie" de mariage.

Mais "cet acte ne constitue nullement une approbation de notre part de la loi Taubira", écrivent-ils en réclamant "la liberté de conscience pour les officiers d'état-civil".

"Pour vous c'est un mariage? Fort bien et non pas pour moi. J'espère que vous m'accordez le droit de ne pas le penser", a commenté à la fin de la cérémonie André-Yves Beck, adjoint aux finances de Mme Bompard, devant la presse.

A la suite de la plainte, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Carpentras à l'encontre de Mme Bompard.

AFP

Première publication : 11/09/2013

  • FRANCE

    À Nantes, deux lesbiennes contraintes de reconnaître les droits du père de leur enfant

    En savoir plus

  • SOCIÉTÉ

    L'Angleterre et le Pays de Galles adoptent la loi autorisant le mariage gay

    En savoir plus

  • FRANCE

    14-Juillet : la Tour-Eiffel aux couleurs du drapeau gay enflamme Twitter

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)