Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Financement de la campagne de 1995 : deux proches de Balladur mis en examen

© AFP | Pierre Mongin, ancien chef de cabinet de Balladur à Matignon

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2013

Nicolas Bazire et Pierre Mongin, deux proches d'Édouard Balladur, ont été mis en examen ce jeudi pour détournements de fonds publics dans l'enquête sur le financement de la campagne présidentielle de l'ex-Premier ministre en 1995.

Deux proches d’Edouard Balladur, Nicolas Bazire, le numéro deux du groupe de luxe LVMH et Pierre Mongins, ancien chef de cabinet de Balladur à Matignon, ont été entendus par les juges, ce jeudi.

Les deux protagonistes ont été mis en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi, et plus précisément dans l'enquête sur le financement de la campagne de balladur en 1995, a-t-on appris de source judiciaire. Tous deux sont désormais poursuivis pour complicité de détournement de fonds publics de Matignon.

Comprendre l'affaire Karachi en quelques clics

Après avoir fouillé la piste des rétro commissions, les juges Roger Le Loire et Renaud van Ruymbeke cherchent à déterminer si des fonds spéciaux ont pu être détournés pour financer la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995. Une piste suivie depuis le témoignage, dans ce sens, de l'ancien trésorier de campagne d'Edouard Balladur, René Galy-Dejean.

"Cet argent, opaque car non déclaré et distribué en liquide, circulait légalement jusqu’en 2001 dans les ministères. Les juges veulent déterminer si Edouard Balladur, Premier ministre avant l’élection de Jacques Chirac, a pu se servir de cette manne pour financer sa campagne", précise "Libération".

Rétrocommissions issues de ventes d'armes

"Pierre Mongin, dont la probité professionnelle à la RATP et la probité personnelle n'est absolument pas mise en cause dans cette affaire, conteste cette mise en examen qu'il juge à la fois illégale et infondée", a déclaré son avocat, Me Olivier Baratelli.

Outre ce financement occulte, les juges soupçonnent l’équipe de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur, dont Nicolas Sarkozy était le porte-parole, d’avoir bénéficié de "rétrocommissions" issues de ventes d’armes.

L’homme d’affaires Ziad Takieddine a affirmé aux magistrats avoir reversé à des proches de l’ancien Premier ministre une partie des sommes perçues en marge de la vente, fin 1994, de sous-marins au Pakistan et de frégates à l’Arabie saoudite.

Il a réitéré ses accusations les 5 et 8 juillet lors de confrontations avec deux proches d’Edouard Balladur durant la campagne, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget de 1993 à 1995.

Avec dépêches
 

Première publication : 12/09/2013

  • FRANCE

    Affaire Karachi : Ziad Takieddine renvoyé en correctionnelle

    En savoir plus

  • FRANCE

    Présidentielle de 1995 : Édouard Balladur suspecté de détournement de fonds

    En savoir plus

  • AFFAIRE KARACHI

    Ziad Takieddine admet avoir financé la campagne d'Édouard Balladur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)