Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

Afrique

Le gouvernement égyptien prolonge l'état d'urgence de deux mois

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2013

Le gouvernement égyptien a annoncé que l'état d'urgence, décrété le 14 août pour une durée minimale de un mois, sera prolongé jusqu'à mi-novembre. La situation dans le pays reste tendue depuis la destitution par l'armée du président Morsi.

En raison de l'insécurité latente dans le pays, le gouvernement égyptien a décidé de prolonger de deux mois supplémentaires l'état d'urgence, qui avait été décrété le 14 août. Cette décision s'applique à tout le pays et prend effet à partir de ce jeudi, a précisé la présidence dans un communiqué.

L'état d'urgence avait été mis en place pour une durée minimale d'un mois, le jour où l'armée avait lancé l'assaut sur deux rassemblements des pro-Morsi au Caire, tuant des centaines de manifestants.

L'ancien président islamiste Mohamed Morsi, élu en juin 2012, a été démis de ses fonctions par l'armée égyptienne le 3 juillet dernier après de vastes rassemblements anti-Frères musulmans.

Depuis le massacre du 14 août, les pro-Morsi appellent chaque jour à manifester pour réclamer le retour au pouvoir du chef de l'État déchu. Certains de ses partisans se sont radicalisés et ont mené de violentes attaques visant les forces de l'ordre. Mais la confrérie, dont la quasi-totalité des dirigeants est actuellement sous le coup d'un procès pour meurtres ou incitation aux meurtres, ne mobilise désormais guère plus que quelques milliers de manifestants le vendredi.

Une large majorité d'Égyptiens reprochaient à Morsi de n'avoir pas tenu ses promesses de gouverner avec toutes les composantes de la société, d'avoir "islamisé" la Constitution, et accaparé tous les pouvoirs au profit des Frères musulmans.
 

Avec dépêches

Première publication : 12/09/2013

  • ÉGYPTE

    Vers une dissolution de l'Association des Frères musulmans en Égypte ?

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Vaste opération anti-islamiste de l'armée égyptienne dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le président déchu Mohamed Morsi va être jugé pour "incitation au meurtre"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)