Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

Amériques

Affaire Snowden : Washington veut dissiper les tensions avec le Brésil

© AFP | La NSA aurait espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2013

Une rencontre entre la conseillère de Barack Obama à la sécurité nationale et le ministre brésilien des Affaires étrangères vise à ouvrir le dialogue après les révélations de l'ancien espion américain Edward Snowden.

La Maison blanche a assuré, mercredi 11 septembre, qu'elle coopèrerait avec le Brésil pour dissiper les inquiétudes suscitées par des fuites d'information selon lesquelles les États-Unis auraient espionné la présidente Dilma Rousseff et se seraient introduits dans les ordinateurs de la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras.

Susan Rice, conseillère de Barack Obama à la sécurité nationale, a reçu le ministre brésilien des Affaires étrangères, Luiz Alberto Figueiredo, avec lequel elle a évoqué cette affaire.

Selon une porte-parole de la Maison blanche, Rice a dit à Figueiredo "comprendre que les récentes révélations dans la presse – certaines ayant déformé nos activités et d'autres soulevant des questions légitimes pour nos amis et alliés sur la façon dont ces moyens sont employés – ont créé des tensions".

"Les Etats-Unis souhaitent travailler avec les Brésiliens afin de dissiper ces inquiétudes, tout en poursuivant leur calendrier commun de projets bilatéraux, régionaux et internationaux", a ajouté la porte-parole américaine.

Des informations divulguées par l'ancien sous-traitant des services secrets américains Edward Snowden et reprises par le journal britannique The Guardian et la chaîne brésilienne TV Globo montrent que l'Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA) a espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff, ses collaborateurs et la compagnie pétrolière nationale Petrobras.

Depuis que le scandale a éclaté début septembre, les préparatifs en vue d'une visite de Dilma Rousseff aux États-Unis en octobre ont été suspendus.

(avec dépêches)

Première publication : 12/09/2013

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : les tensions entre le Brésil et les États-Unis montent d'un cran

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : le Brésil et le Mexique somment les États-Unis de s'expliquer

    En savoir plus

  • SCANDALE DES ÉCOUTES

    Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)