Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

La loi Macron dans l'étau des divisions de la gauche ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet Retour à Phnom Penh

En savoir plus

DÉBAT

Rapprochement États-Unis - Cuba : la fin du castrisme ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ébossé : une contre-autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Hacking de Sony Pictures : la victoire de Pyongyang

En savoir plus

Amériques

Affaire Snowden : Washington veut dissiper les tensions avec le Brésil

© AFP | La NSA aurait espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2013

Une rencontre entre la conseillère de Barack Obama à la sécurité nationale et le ministre brésilien des Affaires étrangères vise à ouvrir le dialogue après les révélations de l'ancien espion américain Edward Snowden.

La Maison blanche a assuré, mercredi 11 septembre, qu'elle coopèrerait avec le Brésil pour dissiper les inquiétudes suscitées par des fuites d'information selon lesquelles les États-Unis auraient espionné la présidente Dilma Rousseff et se seraient introduits dans les ordinateurs de la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras.

Susan Rice, conseillère de Barack Obama à la sécurité nationale, a reçu le ministre brésilien des Affaires étrangères, Luiz Alberto Figueiredo, avec lequel elle a évoqué cette affaire.

Selon une porte-parole de la Maison blanche, Rice a dit à Figueiredo "comprendre que les récentes révélations dans la presse – certaines ayant déformé nos activités et d'autres soulevant des questions légitimes pour nos amis et alliés sur la façon dont ces moyens sont employés – ont créé des tensions".

"Les Etats-Unis souhaitent travailler avec les Brésiliens afin de dissiper ces inquiétudes, tout en poursuivant leur calendrier commun de projets bilatéraux, régionaux et internationaux", a ajouté la porte-parole américaine.

Des informations divulguées par l'ancien sous-traitant des services secrets américains Edward Snowden et reprises par le journal britannique The Guardian et la chaîne brésilienne TV Globo montrent que l'Agence nationale de sécurité des États-Unis (NSA) a espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff, ses collaborateurs et la compagnie pétrolière nationale Petrobras.

Depuis que le scandale a éclaté début septembre, les préparatifs en vue d'une visite de Dilma Rousseff aux États-Unis en octobre ont été suspendus.

(avec dépêches)

Première publication : 12/09/2013

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : les tensions entre le Brésil et les États-Unis montent d'un cran

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : le Brésil et le Mexique somment les États-Unis de s'expliquer

    En savoir plus

  • SCANDALE DES ÉCOUTES

    Prism : les chefs d'État brésilien et mexicain espionnés par la NSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)