Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Lesotho : possible menace d'un coup d'État

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

FRANCE

Villiers-le-Bel : 6 mois avec sursis pour le policier impliqué dans la mort de deux jeunes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

Le policier poursuivi pour la mort de deux jeunes dans un accident de la route à Villiers-le-Bel en 2007 a été condamné à six mois de prison avec sursis. Le drame avait embrasé la ville, secouée par des heurts entre jeunes et forces de l'ordre.

Lors de l'audience le 7 juin, le procureur avait demandé implicitement la relaxe pour le fonctionnaire de police à l'origine de l'accident de la route qui avait tué deux jeunes à Villiers-le-Bel (Val d'Oise) en 2007, insistant sur la "prise de risque" et le "comportement routier aberrant" des deux adolescents, mais n'avait pas réclamé de peine. C’est finalement à 6 mois de prison avec sursis que Franck Viallet a été condamné vendredi 13 septembre par le tribunal correctionnel de Pontoise. Il était poursuivi pour homicides involontaires et encourrait une peine théorique de cinq ans de prison et de 75 000 euros d'amende.

Le 25 novembre 2007, il conduisait le véhicule de police qui a percuté deux adolescents à scooter à Villiers-le-Bel, les tuant dans l’accident. Selon un rapport d'expertise, la voiture était en phase d'accélération au moment de l'accident, et roulait à près de 64 km/h - au lieu des 50 km/h autorisés - sans gyrophare ni avertisseur. Mais les deux adolescents circulaient sur une moto qui n'était pas destinée à la route, dépourvue de freins et d'éclairage, à une vitesse supérieure à la limite autorisée. Ils ne portaient par ailleurs pas de casque et n'avaient pas respecté une priorité à droite.

"Une grande victoire pour les familles" des victimes

La mort de Mushim et Lakamy avait déclenché deux jours d'émeutes dans la commune populaire de 27 000 habitants située au nord de Paris. Une centaine de policiers avaient été blessés durant cette flambée de violences, qui avait fait craindre une répétition des émeutes de 2005, parties de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant d'embraser la France.

"Mon client est nécessairement déçu", a dit à Reuters son avocat, maître Frédéric Champagne, peu après le verdict. "Le souvenir de cet accident était déjà douloureux pour Franck Viallet, cette condamnation ajoute à la douleur qui pouvait être la sienne", a-t-il ajouté, disant ne pas avoir pris de décision à ce stade sur un éventuel appel. Maître Emmanuel Tordjman, avocat des parties civiles, a de son côté salué une décision "qui prend en compte les responsabilités des uns et des autres". "C'est une grande victoire pour les familles qui se sont comportées très dignement tout au long de la procédure judiciaire", a-t-il dit à Reuters.

Avec dépêches

 

Première publication : 13/09/2013

  • FRANCE

    Un policier mis en examen pour homicide involontaire dans l'affaire de Villiers-le-Bel

    En savoir plus

  • France

    Les témoins sous X ne se sont pas présentés au procès de Villiers-le-Bel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Procès de Villiers-le-Bel : trois émeutiers condamnés en appel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)