Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Villiers-le-Bel : 6 mois avec sursis pour le policier impliqué dans la mort de deux jeunes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

Le policier poursuivi pour la mort de deux jeunes dans un accident de la route à Villiers-le-Bel en 2007 a été condamné à six mois de prison avec sursis. Le drame avait embrasé la ville, secouée par des heurts entre jeunes et forces de l'ordre.

Lors de l'audience le 7 juin, le procureur avait demandé implicitement la relaxe pour le fonctionnaire de police à l'origine de l'accident de la route qui avait tué deux jeunes à Villiers-le-Bel (Val d'Oise) en 2007, insistant sur la "prise de risque" et le "comportement routier aberrant" des deux adolescents, mais n'avait pas réclamé de peine. C’est finalement à 6 mois de prison avec sursis que Franck Viallet a été condamné vendredi 13 septembre par le tribunal correctionnel de Pontoise. Il était poursuivi pour homicides involontaires et encourrait une peine théorique de cinq ans de prison et de 75 000 euros d'amende.

Le 25 novembre 2007, il conduisait le véhicule de police qui a percuté deux adolescents à scooter à Villiers-le-Bel, les tuant dans l’accident. Selon un rapport d'expertise, la voiture était en phase d'accélération au moment de l'accident, et roulait à près de 64 km/h - au lieu des 50 km/h autorisés - sans gyrophare ni avertisseur. Mais les deux adolescents circulaient sur une moto qui n'était pas destinée à la route, dépourvue de freins et d'éclairage, à une vitesse supérieure à la limite autorisée. Ils ne portaient par ailleurs pas de casque et n'avaient pas respecté une priorité à droite.

"Une grande victoire pour les familles" des victimes

La mort de Mushim et Lakamy avait déclenché deux jours d'émeutes dans la commune populaire de 27 000 habitants située au nord de Paris. Une centaine de policiers avaient été blessés durant cette flambée de violences, qui avait fait craindre une répétition des émeutes de 2005, parties de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) avant d'embraser la France.

"Mon client est nécessairement déçu", a dit à Reuters son avocat, maître Frédéric Champagne, peu après le verdict. "Le souvenir de cet accident était déjà douloureux pour Franck Viallet, cette condamnation ajoute à la douleur qui pouvait être la sienne", a-t-il ajouté, disant ne pas avoir pris de décision à ce stade sur un éventuel appel. Maître Emmanuel Tordjman, avocat des parties civiles, a de son côté salué une décision "qui prend en compte les responsabilités des uns et des autres". "C'est une grande victoire pour les familles qui se sont comportées très dignement tout au long de la procédure judiciaire", a-t-il dit à Reuters.

Avec dépêches

 

Première publication : 13/09/2013

  • FRANCE

    Un policier mis en examen pour homicide involontaire dans l'affaire de Villiers-le-Bel

    En savoir plus

  • France

    Les témoins sous X ne se sont pas présentés au procès de Villiers-le-Bel

    En savoir plus

  • FRANCE

    Procès de Villiers-le-Bel : trois émeutiers condamnés en appel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)